Ridley Scott va produire un film sur le Black Metal norvégien

Dans les années 90, la Norvège est plongée dans le doute. En cause, les différents faits divers qui secouent le pays et qui ont pour auteurs plusieurs membres de groupes de Black Metal. Incendies d’églises et meurtres sauvages font la une des journaux scandinaves. Une violence qui va connaitre un écho dans le monde entier suite au meurtre à l’arme blanche de Øystein Aarseth du groupe Mayhem par Varg Vikernes du groupe Burzum en 1993.

Ce drame a longtemps terni la réputation du metal en général, à un point tel que la littérature s’est emparée du récit. En 1998, Michael Moynihan et Didrik Søderlind sortent Lords of Chaos, un livre expliquant les débuts du Black Metal, son évolution et son influence néfaste sur la société. Les réactions ne se sont pas faites attendre puisque, encore aujourd’hui, le livre est décrié par les fans du genre.

Malgré tout, Ridley Scott s’est intéressé à cet ouvrage et a décidé d’en co-produire une adaptation cinématographique. Plus précisément, ce film éponyme s’axera autour du drame de 1993. Les deux rôles principaux seront joués par Rory Culkin (Twelve, Scream 4) et Caleb Landry Jones (X-Men : Le commencement, Antiviral), alors que la réalisation sera confiée au suédois Jonas Akerlund (Les Cavaliers de l’apocalypse), lui-même ancien membre du groupe de Black Metal Bathory.

Nul doute que le film suscitera la polémique lors de sa sortie, d’autant que les anciens membres de Mayhem critiquent déjà l’idée d’un film américain réalisé par un metalleux suédois. Quant à Varg Vikernes, il vit actuellement à Salon-la-Tour, en Corrèze, où il est devenu un adepte du survivalisme.

 

 

Matthieu Matthys
A propos Matthieu Matthys 830 Articles
Directeur de publication - responsable cinéma et littérature du Suricate Magazine.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.