Rencontre avec Angélique Litzenburger

Angélique Litzenburger est l’actrice principale de Party Girl. Rencontre avec cette actrice hors du commun.

Le Suricate Magazine : Comment votre fils a-t-il réussi à vous convaincre de participer à son projet ?

Angélique Litzenburger : Samuel est venu vers moi en me disant qu’il voulait faire un beau portrait de moi. Ma famille avait déjà été évoquée dans Forbach, le court-métrage de Claire Burger, et plusieurs personnes m’avaient alors dit que j’étais un personnage. Samuel a pensé que l’histoire de mon troisième mariage pourrait faire un bon long-métrage. Au début, je ne voulais pas dévoiler ma vie et je me méfiais de ce qu’on penserait de mon métier d’entraîneuse, de mes rapports avec mes enfants… Mais mon fils m’a mis en confiance et m’a convaincu en me disant que je jouerais avec mes enfants. Et grâce aux bonnes critiques aujourd’hui, je ne suis plus anxieuse de l’image que le film donne de moi. On me dit que je suis un personnage magnifique…

Comment s’est passé le tournage ?

Ça n’a pas été facile, il y a eu des prises de bec, des scènes que je ne voulais pas faire, comme des scènes trop intimes avec Joseph Bour, qui joue mon troisième mari. Les réalisateurs étaient durs, stricts, mais ils avaient raison de l’être… J’ai failli arrêter ; ce n’est pas facile de tourner.

Le portrait que Samuel a fait de vous est parfois assez dur. Cela vous a gêné ?

C’est ce qu’il voulait et il a fait quelque chose de juste.

Avez-vous eu l’impression de jouer un personnage ou d’être vous-même ?

Parfois, les réalisateurs me corrigeaient, mais à d’autres moments, j’ai joué comme je le pensais à partir du scénario. Il y a beaucoup de choses vraies dans ce film, mais aussi des choses fictionnelles : mon mari, je me le suis farci un an et demi… !

Quel est votre rapport au cinéma ?

J’aimais déjà le cinéma en étant jeune. J’ai rêvé d’être actrice et j’ai beaucoup admiré Liz Taylor, Sofia Loren, Gina Lollobrigida, Brigitte Bardot, Romy Schneider…

Si Party Girl avait été fait à une autre époque ou avec un autre réalisateur, qui aurait été selon vous la meilleure actrice pour votre rôle ?

Liz Taylor. J’adorais cette femme et beaucoup disaient que je lui ressemblais, surtout les yeux. Elle aurait pu prendre ma place.

Avez-vous envie de prolonger cette expérience de cinéma ?

À Cannes j’ai eu des propositions mais je souhaite prendre un peu de recul.

Le film a-t-il changé quelque dans la relation avec vos enfants ?

D’une certaine façon, il nous a rapprochés. Ils ne savaient pas que j’avais autant galéré, et ils ont vu que je ne les avais pas laissé tomber.

Propos recueillis par Emilie Garcia Guillen

Emilie Garcia Guillen
A propos Emilie Garcia Guillen 113 Articles
Journaliste du Suricate Magazine

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.