Les fatwas de Charb : Petit traité d’intolérance II

les fatwas de charb couverture

auteur : Charb
éditions : Les Echappés
sortie : 4 septembre 2014
genre : Caricature, humour noir, chroniques acides

Vous n’aimez pas les gens et leurs manies ridicules ? Ceux qui optent pour les panneaux « bébé à bord », les voitures aux vitres teintés, les buveurs de champagne, les « flouteurs » de tétons, les amateurs de verrines, les serveurs radins qui vous apportent une cruche d’eau aussi grande qu’un dé à coudre ? Rassurez-vous, vous n’êtes pas les seuls. Charb, également. Et c’est avec un ton sans pitié, une écriture franche et crue mais qui ne manque pas d’humour, que le chroniqueur du « Charlie Hebdo » nous dépeint ces détails de la vie quotidienne qui nous agacent au plus au point.

Le tome II du Traité d’intolérance sous-titré Les fatwas de Charb reste fidèle au premier. Il n’est pas là pour faire plaisir aux plus sensibles. C’est sous la forme de petites chroniques d’à peine plus de trois pages chacune que Charb nous décrit tout ce qui l’exaspère. Les expressions toutes faites, les escrocs du « politiquement incorrect », la barbarie et l’absurdité de certaines personnes, la préciosité des restaurateurs, la manipulation des publicitaires, le sans-gêne des parents et l’idiotie des étudiants, … Charb lui-même y passe. Toutes ces choses du quotidien qui selon lui amènera la civilisation humaine à sa perte.

Ce bouquin de 115 pages est un bijou pour les ignares, à qui un peu de clairvoyance ne ferait pas de mal et pour les plus lucides qui verront dans ce traité leur Saint Graal. Un livre qui vous fera rire grâce à l’humour ironique et sarcastique de Charb. Malgré tout, le lecteur risque de rester sur sa faim avec un sentiment d’inachevé. Alors qu’on s’attend à trouver dans la dernière chronique une conclusion digne des précédentes, on se retrouve avec certainement la pire. On espère alors que Charb nous délectera d’un « bouquet final », avec un troisième tome des Traité d’intolérance.

A propos Alphonsa-Madel Bocklant 27 Articles
Journaliste du Suricate Magazine

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.