La terrifiante histoire et le sanglant destin de Hansel et Gretel

La terrifiante histoire et le sanglant destin de Hansel et Gretel couverture

auteur : Adam Gidwitz
éditions : Hachette
date de sortie : octobre 2014
genre : Contes, horreur, aventure, humour noir

A la simple vue de l’ouvrage, on ne sait pas trop à quoi on a affaire. Illustrations gothiques “en couleurs” c’est-à-dire en rouge et noir criards, un titre très explicite ou très ironique, et un texte dont l’encre vire sans cesse du noir au rouge. S’agit-il d’un livre pour enfants, d’une tentative de thriller raté, ou d’un récit avec une réelle teneur à donner la chair de poule aux grands ? Avant de répondre à cette question, je vais d’ores et déjà vous passer un conseil de l’auteur : n’attendez pas trop longtemps avant de mettre les plus petits au lit. Pour avoir lu la suite, je peux vous le confirmer : confiez vos petits bouts de choux à une babysitteur, avant de répandre trop de sang dans leurs imaginaires encore purs.

Pour les autres, jeunes et moins jeunes qui savent lire, ce livre risque de les procurer un bon petit moment de divertissement. Nous replongeons dans les contes Grimm – et pas seulement Hansel et Gretel ! En effet, ces deux enfants revisitent pas moins de neuf contes mythiques des frères Grimm (dont le leur). L’atmosphère sanglante est digne de récits au plus “Halloweeniens”, avec des fins, afin que vous puissiez dormir sur vos deux oreilles, qui n’en sont pas moins Hollywoodiens. Les contes qui s’imbriquent dans un tout chronologique, s’enchaînent aisément grâce à une plume légère et peu alambiquée. Votre lecture de la narration sera régulièrement interrompue par quelque intervention sarcastique de l’auteur, qui vous aidera à relativiser les doigts coupés.

D’atrocité en atrocité, laissez-vous entraîner par ces célèbres aventures dont la version sanglante ne manque pas de rebondissements dans l’univers des sorcières et dragons, des rois et des enfants-loups. Mais, attention ! Ne manquez pas pour autant de détecter les subtilités entre les lignes, petites sagesses prononcées ou grande morale sous-entendue. Car si les histoires d’horreur ont pour premier prétexte de divertir les jeunes, les archétypes dont ils dressent le tableau ont un agenda secret auprès des plus âgés… Comme dit Gretel, « vous avez tous les droits d’avoir peur. Le dragon est puissant. » Mais tant qu’il n’est pas combattu, il continuera de semer le doute dans nos cœurs et de séparer nos têtes de nos corps ! Alors, quel est le dragon que vous aimeriez vaincre dans votre vie ? Bon d’accord, si vous n’avez pas la tête à de si grosses questions, détendez-vous donc à l’aide d’un conte de Grimm à la sauce Gidwitz… promis, il dit lui-même qu’il n’en sait rien, du sens de ces histoires effrayantes.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.