“The Third Wife” reçoit le Prix du meilleur film historique à Waterloo

Présentation du Jury officiel du Waterloo Historical Film Festival (WaHFF) 2019 à la presse, 17 octobre 2019
Présentation du Jury officiel du Waterloo Historical Film Festival (WaHFF) 2019 à la presse, 17 octobre 2019

The Third Wife d’Ash Mayfair et Sympathie pour le diable de Guillaume de Fontenay sont les grands gagnants du Waterloo Historical Film Festival (WaHFF) 2019. Deux films très différents récompensés lors de la soirée de clôture ce dimanche 20 octobre 2019 aux Cinémas Wellington.

Le meilleur film historique

Cette année, la sélection officielle du WaHFF, le festival du film historique de Waterloo, accordait une large place à l’histoire récente. Le Jury officiel, présidé par le réalisateur belge Vincent Lannoo, a pourtant décerné le Prix du meilleur film au seul film dont l’intrigue se situe avant le XXe siècle, The Third Wife d’Ash Mayfair (« Vo Ba » en vietnamien). Cette « troisième femme », c’est la jeune épouse d’un riche propriétaire terrien dans le Vietnam du XIXe siècle, dont l’objectif est de donner naissance à un fils pour assoir son statut à tout prix. The Third Wife a également reçu le Prix du meilleur décor et des meilleurs costumes.

Les Prix du meilleur acteur et de la meilleure actrice ont quant à eux été respectivement attribués à Niels Schneider et Ella Rumpf pour leurs rôles dans Sympathie pour le diable de Guillaume de Fontenay. Ce film, qui sortira en salle fin novembre en Belgique, s’inspire du livre de Paul Marchand ayant le même titre. Journaliste pendant la guerre de Yougoslavie, Marchand a couvert le siège de Sarajevo en 1992, alors que 400 000 habitants étaient pris en otages par les troupes serbes sous le regard impassible de la communauté internationale. Le film, auquel Marchand a collaboré avant son décès en 2009, témoigne avec force de la violence mais aussi de l’absurdité de cette guerre fratricide.

Le meilleur documentaire d’histoire

Le gagnant du Prix du documentaire, pour lequel huit films étaient également en compétition, est Opération Peter Pan d’Eric Michaud. Un film français qui raconte l’exfiltration de 14 000 enfants cubains vers les États-Unis entre 1960 et 1962. Suite à la révolution castriste, plusieurs parents paniqués par la menace du communisme décident d’envoyer leurs enfants en espérant les retrouver rapidement. La plupart grandiront toutefois dans des familles américaines, loin de leurs racines, gardant en eux le traumatisme de cette séparation.

Les autres prix

Parallèlement à la compétition officielle, le Prix du Jury Jeunes et le Prix du Public permettent à des élèves de Waterloo et aux spectateurs du festival de voter pour leur film préféré. Tous deux ont plébiscité Sympathie pour le diable.

Soraya Belghazi
A propos Soraya Belghazi 120 Articles
Journaliste - Responsable Arts/Expos/Musées du Suricate Magazine