La Salade au Varia : on se fend la feuille ou on frise l’indigestion ?

Ecriture et mise en scène de Baptiste Sornin. Avec Karim Barras, Jérôme de Falloise, Vincent Minne, Elena Perez, Alexandre Trocki. Du 15 novembre au 1er décembre 2018 au Varia. Crédit photo Alice Piemme

Baptise Sornin est un acteur déjà confirmé, apparu chez les Frères Dardenne ou nommé aux Magritte du cinéma. Il a décidé cette fois de ne pas être sur le devant de la scène et de mettre en scène son premier texte pour le théâtre : La Salade. Et on s’en aperçoit très vite en regardant la vidéo ci-dessous que cela ne va pas être très sérieux mais plutôt tirer du côté de l’absurde. Entrez dans un spectacle d’amour en 5 actes pour 5 acteurs et actrices avec des perruques et un fusil de chasse.

Dans une maison bourgeoise perdue au milieu de … on ne sait pas vraiment : la Russie ? Bruxelles ? En Charente-Maritime ? On y retrouve la vieille tante qui s’ennuie profondément. Autour d’elle, Gaïev, un poète maudit ; Julie, sa femme à tout faire fantasque ; Gabriel, le frère de Julie et jardinier légèrement effrayant. Mais leur quotidien va changer ! Nicolaï revient après des années d’absence et la tante décide qu’on fera une gigantesque fête ! Quoiqu’il arrive.

Le gros problème de cette pièce, mélangeant absurde et vaudeville, comique subtil et vulgaire, humour de situation et humour de répétition, c’est qu’il ne fera pas rire tout le monde. Il est toujours difficile pour une partie du public d’être lassé très vite du spectacle pendant que l’on sent tout le reste de la salle, s’esclaffer de rire et profiter pleinement du moment.

C’est malheureusement notre ressenti en sortant de la salle : nous sommes fatigués des portes qui claquent, d’entendre 10x la même conversation téléphonique, de l’utilisation forcée (presque toujours ratée) d’un accent pour faire rire, du décalage raté entre l’ancien et le nouveau langage (un simple pot-pourri des langages « jeunes » de ces 15 dernière années), etc.

Pourtant les décors, les costumes ou encore l’amusement visible des comédiens nous emportent parfois dans cet univers étonnant. Et dans tous les cas, que vous ayez aimé ou que vous vous soyez ennuyé, vous avez probablement tous raison. On ne peut pas plaire à tout le monde.

P.S. : (Faire) la salade : terme de théâtre utilisé par les machinistes consistant à remettre dans le bon ordre les décors qui ont été mélangés pendant la représentation de la veille.

Loïc Smars
A propos Loïc Smars 316 Articles
Fondateur et rédacteur en chef du Suricate Magazine