Joe Bonamassa : Live At The Radio City Music Hall

Revoici l’enfant prodige du blues, celui que tous les connaisseurs adulent. Joe Bonamassa c’est ce gamin de 12 ans qui ouvrit pour BB King lors de plus de 20 dates, celui-là même qui collabora avec Clapton, Buddy Guy, Steve Winwood, Warren Haynes et tant d’autres.

C’est aussi cet artiste qui se lança dans une carrière solo avec un premier album en 2000 et qui eut plus de onze albums numéro 1 au Billboard Blues Charts ainsi qu’une nomination aux Grammy Awards en 2013. Il est aussi ce guitariste hors pair qui utilise son talent à bon escient en variant les expériences au travers du groupe Black Country Communion et de ce superbe duo qu’il forme avec la chanteuse Beth Hart.

Il revient ici avec un nouveau live enregistré cette fois au Radio City Music Hall. Depuis son ouverture le 27 décembre 1932, cette salle mythique de New-York a bien entendu accueillit les plus grands noms et est devenu un lieu très particulier pour toutes les stars de la musique. Lors de son passage à NY, Joe Bonamassa se devait donc de faire un show hors du commun pour honorer sa musique et ce lieu magique.

Accompagné sur scène par de véritables légendes  tels que Lenny Castro, Reese Wynans ou encore Gerry O’Connor, Bonamassa montre ici son incroyable talent de bluesman mais aussi de ce superbe songwriter qui nous propose une palette très large de genres et beaucoup d’émotion.

Tout commence avec légèreté avec un set acoustique aux petits oignons par le maestro et son band. Le public est ravi en entendant des titres comme Dust Bowl, Trouble Town ou encore ce superbe Different Shades Of Blue.

Bonamassa utilise ici divers accordages, diverses techniques aussi comme le picking ou le bottleneck. Très polyvalent, le prodige excelle dans tous les domaines et nous offre un show entier.

Place ensuite à quelque chose de plus énergique avec la guitare électrique et les cuivres qui entrent en scène sur Never Give All Your Heart. Bonamassa est véritablement dans son élément et nous fait une belle démonstration de son talent.

On retrouve pas mal de variation dans les styles au fur et à mesure du set avec des titres comme Hidden Charm qui est plus léger et dansant. Retour au blues avec Living On The Moon. On ne peut également résister à ce I Can’t Be Satisfied. Bonamassa se fait plaisir sur ce slow blues pur jus et nous sert de très belles envolées à la guitare.

Davantage de puissance sur Double Trouble, un bel hommage à Muddy Waters. L’homme n’est pas avare de gentillesse lorsqu’il souhaite un joyeux anniversaire à sa mère en la faisant venir sur scène.

S’enchaîne alors le flamboyant I Gave Up Everything For You, un blues électrisant qui donne la chair de poule. Le superbe concert s’achève sur So, What Would I Do ? Un slow superbement mené par Reese Wynans au piano.

On en prend plein les oreilles et le yeux sur ce superbe DVD qui accompagne le disque. Un documentaire magnifique vous montrera les coulisses de la tournée et vous pourrez voir Bonamassa se livrer et parler de ses racines en compagnie de sa famille et de ses proches collaborateurs comme le fameux Kevin Shirley avec qui il collabore depuis tant d’années.

Ce Live At The Radio City Music Hall est sans nul doute, un live indispensable pour tout amateur de bon blues.

Très belle performance on ne peut plus professionnelle avec des musiciens légendaires et un ton plus particulier cette fois pour Joe Bonamassa qui offre là un show plus soigné encore que les précédents avec une setlist calibrée pour ce genre de show. On est proche ici de la perfection.

Christophe Pauly
A propos Christophe Pauly 485 Articles
Journaliste et photographe du Suricate Magazine

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.