Itaewon Class, premier pas dans le K-drama

Itaewon Class
de Gwang Jin
K-drama
Avec Park Seo-joon, Kim Da-mi, Kwon Nara

Dérivé du webtoon du même nom, Itaewon Class s’est rapidement hissé au sommet des classements des séries TV les plus vues en Corée du Sud en 2020. Diffusée dans le monde entier via la plateforme Netflix depuis le 28 mars, elle ravira les fans de K-drama  et toutes les personnes curieuses d’en savoir plus sur ce phénomène et sur la Corée en général.

Park Sae-royi (Park Seo-joon) est un lycéen tout à fait normal. Condamné pour violence et tentative de meurtre suite à la mort de son père, il passe plusieurs années en prison et jure à sa sortie de suivre les traces de celui-ci et de se venger en ouvrant un restaurant à Itaewon, DanBam. Débute alors une lutte de longue haleine entre lui et Jangga, plus grande entreprise de restauration en Corée.

Relations sociales et startup

Itaewon Class est une fresque sur la Corée moderne qui possède plusieurs approches de lecture. Certains spectateurs s’intéresseront au triangle amoureux autour du héros principal et aux liens qui se tissent entre les différents protagonistes. D’autres se focaliseront sur l’essor de cette startup, sur le plan à long terme de Park Sae-royi et sa conquête du pouvoir, y voyant une métaphore de la Corée moderne, ambitieuse, travailleuse, volontaire et pleine d’abnégation.

Parfois manichéen mais toujours agréable

Peu importe l’approche retenue, les spectateurs éprouveront du plaisir à découvrir le monde d’Itaewon Class, chaque épisode recelant son lot de rebondissements quant à l’évolution de DanBam ou aux relations entre les protagonistes. Et même si le genre du K-drama en lui-même pourrait rebuter un certain public, la série n’étant pas exempte de personnages caricaturaux ou de certaines longueurs, elle parvient à retenir une large audience grâce à ses personnages attachants, son message globalement positif et l’optimisme qui s’en dégage.

Acharné de K-drama ou simple curieux, Itaewon Class est une série à découvrir de toute urgence, un récit qui vous fera voyager à Séoul, dans le quartier multiculturel et plein de vie d’Itaewon et vous fera découvrir les joies et les peines d’une jeunesse sud-coréenne bourrée de talent et d’énergie.

Vincent Penninckx
A propos Vincent Penninckx 142 Articles
Journaliste - Responsable BD du Suricate Magazine