Le fils de mille hommes de Valter Hugo Mãe

auteur : Valter Hugo Mãe
édition : Métaillé
sortie : septembre 2016
genre : roman

Le fils de mille hommes, « O filho de mil homens » en portugais, c’est une couverture colorée, charmante et secrète qui renferme l’histoire de Crisostomo, un pêcheur recherchant un sentiment à la fois fort et éphémère : l’amour. Il se décide, dès lors, à créer ce qu’il n’a cessé d’imaginer et espérer depuis longtemps : une famille, sa famille. C’est en Camillo, l’orphelin du village, qu’il verra un fils et en Isaura, une femme brisée, qu’il trouvera « le double d’un sourire ». Mais le roman offre plus que cela car autour de ces personnages si touchants, se tissent un ensemble de fables délivrant une morale sur l’amour et sur la vie. Les lecteurs auront, en effet, la chance de découvrir l’histoire d’autres personnages tels qu’Antonino, la Naine, Rosinha, Mininha ou encore, Alfredo.

Toutefois, ce qui lui vaut surtout d’être un roman à part, c’est sa qualité de dénoncer tout haut ce que pas mal de sociétés actuelles pensent encore tout bas ; de poétiser une souffrance que tout être secrète en lui tout en racontant le passé de chaque personnage. En effet, non seulement l’auteur touche plus largement des sujets comme l’amour, la famille, la sexualité et la mort mais il amène aussi à réfléchir sur l’homosexualité, le nanisme, les valeurs et la souffrance. N’espérez pas lire un roman plein de virtuosité, de descriptions imagées ou encore, de découvrir des personnages héroïques à la vie trépidante et mouvementée. Au contraire, nous avons là un roman simpliste proche du conte dans lequel vivent mille hommes qui, comme nous, rêvent d’une vie meilleure.

En quelques mots : Valter Hugo Mãe nous a livré un roman discret à l’écriture innocente, mais qui ne laisse pas moins une fabuleuse empreinte dans le cœur du lecteur. Le fils de mille hommes, c’est tout simplement un roman qui lit en chacun de nous.

Sarah Buttice
A propos Sarah Buttice 12 Articles
Journaliste du Suricate Magazine