Cuisine de la terre (T. 1 & 2) de Valérie Mostert

Cuisine de la terre 1Cuisine de la terre 2

auteur : Valérie Mostert
édition : Racine
sortie : octobre 2015
genre : cuisine

Qui a dit que l’on devait obligatoirement être veggan pour manger responsable ? Certainement pas Valérie Mostert qui publie son deuxième ouvrage cet été chez Racine consacré à la Cuisine de la terre. Si le premier livre était centré sur sa vision personnelle de la cuisine dans le respect de la nature, de comment en profiter tout en la respectant et comment faire des économies en mangeant local, le second quant à lui est plus orienté vers tout ce qui a trait à la culture des sols et notamment la permaculture.

Le point commun entre les deux reste bien sûr les recettes (80 dans chacun d’eux) allant du petit déjeuner en passant par les salades et les soupes ; des plats végétariens, d’autres à base de viande ou de poisson en terminant par les desserts et même des smoothies. Tout le menu y passe et on s’en délecte ! Bien sûr, ces recettes donnent l’eau à la bouche. Innovantes, parfois surprenantes, elles prouvent qu’il est possible de manger sain à condition de suivre les saisons.

De plus, chacune des recettes est accompagnée d’un bref historique sur les plantes et leurs vertus pour la santé, de trucs et astuces bien pratiques qu’il est très intéressant de découvrir ainsi que nombre de belles illustrations de ses plats qu’on a hâte de tester. Et après avoir mis son tablier, retroussé ses manches et réussi à préparer un menu, le résultat est unanime : délicieux ! De quoi frimer devant ses potes et rabattre leur caquet à tous les récalcitrants adeptes des insipides plats tout prêts que l’on achète dans les supermarchés !

Les tomes 1 & 2 de Cuisine de la terre  sont deux ouvrages très réussi qui nous amène à reprendre contact avec la terre, celle-là même qui devient stérile à force de cultures intensives et du non-respect de ces cycles naturels. Le message des Cuisine de la terre est qu’il faut protéger notre planète et se rendre compte que tout ce dont on a besoin est à portée de main si l’on sait l’observer, l’écouter et la respecter. C’est donc un  vibrant hommage qui est rendu à celle sans qui nous n’existerions pas : la terre.

Daphné Troniseck
A propos Daphné Troniseck 246 Articles
Journaliste du Suricate Magazine

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.