Ça peut pas rater ! de Gilles Legardinier

ça peut pas rater

auteur : Gilles Legardinier
édition : Audiolib
sortie : juillet 2015
genre : roman

Marie ère sans but dans la rue, dévastée par sa rupture d’avec Hugues. Tout avait pourtant bien commencé mais le temps a passé, tous leurs amis se sont mariés mais eux sont les éternels fiancés. C’est alors qu’elle se rend compte que son cher Hugues la trompe outrageusement et à de nombreuses reprises avec une jeune femme du nom de Tania. Après avoir lu un sms qu’elle n’aurait pas dû voir et n’y tenant plus, elle décide d’avoir une franche discussion avec lui histoire de mettre les choses au clair une bonne fois pour toute. Sauf qu’il lui répond le plus naturellement du monde que c’est fini entre eux et qu’elle a une petite semaine pour empaqueter ses affaires et déguerpir de l’appartement où il compte s’installer avec sa maîtresse.

Après 3 jours, la pression monte et alors qu’elle poursuit sa route le long du canal, elle tombe dans l’eau glacée du mois de janvier. Une autre personne se jette à l’eau, c’est le clochard qu’elle avait croisé un peu plus tôt qui lui pique son sac à main sans même tenter de lui porter secours. C’en est trop ! Marie prend alors la décision irrévocable de ne plus rien laisser passer aux hommes. Autant le dire, ça va saigner grave !

Vol de chat, empoisonnement aux laxatifs, explosion en série, attentat à la Charlotte, chantage avec les supérieurs au boulot, et même du suspense avec les lettres anonymes d’un admirateur secret pour pimenter le tout.

Avec un vocabulaire recherché et un humour décapant, Gilles Legardinier excelle dans l’art de nous conter des histoires de tous les jours avec en même temps de l’intrigue, une bonne étude psychologique des personnages très bien cernés et une imagination impressionnante pour les situations cocasses voire complètement dingues. Il possède une plume acérée qui s’exprime de façon incomparable. Dans le format Audiolib, plus de 10 heures d’écoute avec la voix de Clémentine Domptail dans le rôle de la narratrice seront nécessaires pour en venir à bout mais l’histoire est tellement bien écrite que l’on ne voit finalement pas le temps passer.

Très ironique voire caustique agrémenté d’une touche de sarcasme et d’humour absurde, Ça peut pas rater ! est une peinture au vitriol d’une société en perdition où trouver l’amour est un chemin de croix, où prendre du recul par rapport aux monde qui ne mets que des raclures sur notre route un parcours du combattant et où se frayer un passage dans la vie sans trop d’égratignures est carrément mission impossible. Non, ce n’est pas bien de se venger me direz-vous. C’est peut-être vrai. Mais vivre les coups foireux qui germent dans l’esprit de Marie, les voir s’accomplir et découvrir que les méchants obtiennent la monnaie de leur pièce est hautement jubilatoire !

Daphné Troniseck
A propos Daphné Troniseck 249 Articles
Journaliste du Suricate Magazine

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.