Le Bonheur illicite des autres de Manu Joseph

auteur : Manu Joseph
éditions : Philippe Rey
date de sortie : mars 2014
genre : Chronique familiale, Humour

Un livre drôle sur le suicide, c’est le pari, pour son deuxième ouvrage, de Manu Joseph, écrivain et journaliste indien,. Le livre raconte l’histoire de la famille Chacko, devenue totalement borderline après le suicide de l’aîné : Unni. Mais pourquoi s’est-il suicidé ? C’est la question que se pose toute la famille. Le père, Ousep, enquête en même temps que son boulot de journaliste et revient tous les soirs saoul. Mariamma, la mère, victime d’un traumatisme étant enfant, sombre de plus en plus dans la folie. Et Thomas, le cadet, se demande quelle est sa place dans cette société, qu’il ne comprend pas toujours, et dans ce contexte familial, dont il a honte, lui, qui n’a qu’une seule envie : être un enfant normal. Alors qu’Ousep a fini de questionner incessamment les anciens amis de son fils, un courrier est retourné chez lui, donnant de nouvelles pistes à creuser. Trouverons-ils enfin le bonheur et les réponses à leurs questions ?

Malgré un début assez difficile d’accès, car le lecteur ne sait pas très bien où il va, Le Bonheur illicite des autres est en fait une petite perle, déjà consacrée dans une multitude de pays. Sa grande force est d’évoquer, certes, un sujet difficile sur un ton assez tragi-comique, mais aussi et surtout de faire une analyse psychologique de personnages haut en couleur et un portrait incisif et très juste du peuple indien, ainsi que de la nature humaine. Le lecteur se trouvant souvent à la place du jeune Thomas, mis à l’écart de la folie des autres, cherchant juste à pouvoir assumer ce qu’il est : un enfant normal qui veut une vie normale.

Les éditions Philippe Rey ont réussi un pari plus que gagnant avec cette histoire venue d’Inde. Ce livre est un magnifique condensé d’émotions, de rires, une formidable galerie de personnages, tous aussi uniques les uns que les autres. Il dépeint son milieu sans aucune honte : que ce soit le peuple indien, la famille, mais aussi le monde littéraire dans un pays où le rêve suprême est de devenir scientifique, mathématicien ou ingénieur aux Etats-Unis. Un livre qui fait voyager, un livre qui fait rire, un livre plein d’émotions, un livre qui touche tous nos sens.

Loïc Smars
A propos Loïc Smars 308 Articles
Fondateur et rédacteur en chef du Suricate Magazine

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.