[BIFFF 2019] De retour dans les couloirs hantés du Bozar pour une 37ème édition

“A GAUUUUUUUUCHE!!” “AAAAAAAAAH” “AAAAAAAAHOUUUUUUUUU” “LES BOUUUUUUUUUULES” “WELCOOOOOOOOOOME”,……

Voici venu le moment béni de l’année où ces beuglements stridents, braillés avec la délicatesse de votre oncle Francis après son huitième verre de rouge, viendront résonner à nos douces oreilles. Eh oui, dans une semaine c’est le BIFFF. Attendez, je répète pour que ça imprime bien. DANS UNE SEMAINE, C’EST LE PUTAIN DE BIFFF !!!! Alors rangez les panneaux “Destroy my pussy, not my planet”, la hype autour du nouveau single de Rammstein et même les quarts de finale de la Champion’s League parce que cette année, ça va encore envoyer de la purée. Boum patate ! comme on dit chez nos amis flamands.

Du lourd bien sûr au niveau de l’affiche puisqu’on aura droit notamment à l’adaptation de Pet Semetary (un classique de Stephen King) en ouverture, le nouveau Hellboy (un an après avoir invité Guillermo c’est un peu pisser dans mon dos et dire que je transpire), Beach Bum (avec Matthew McConaughey et Snoop Doggy Dog), I’m back (nous aussi on sait, ta gueule),The Sonata, Zoo, The Unthinkable mais surtout Iron Sky 2 (HITLER SUR UN TYRANNOSAURE!!) ! Des noms de film balancés comme ça qui vous sont sûrement aussi familiers que la monogamie familiale pour un ch’ti si vous n’y connaissez goutte au cinéma fantastique et d’horreur. Mais personnellement, ce programme me donne déjà une demi-molle.

Du lourd aussi à côté puisque outre la 3e édition du BIFFF Market, des Masterclass, des expériences VR, des concours de maquillage ou de body painting, le bal des vampires ou des énormes gueules de bois, nous aurons aussi droit au retour de la légendaire course de rafting par le Magic Land ! Alors dit comme ça, j’ai l’air de m’y connaître mais la course de rafting, je ne l’ai jamais vue au BIFFF (ooooh le noob!). Mais je suppose qu’il s’agit d’un canoë gonflable qu’on fera voyager sur le public avec des gens dedans. Et ça j’aime.

Et pour ceux qui aiment mixer le sport avec l’adrénaline, ils pourront participer à la première Zombifff Run durant la nuit du samedi 13 avril. Avec un parcours en plein centre de Bruxelles émaillé de morts-vivants. De quoi combiner cardio et potentielle raison de crise cardiaque. Le BIFFF est contradictoire vous dites? On s’en fout.

Bref, une nouvelle semaine et demi de folie (et un mois pour s’en remettre pour les plus plus vieux) qui s’annonce. Alors à la semaine prochaine pour suivre encore une fois nos conneries alcoolisées tous les jours dans nos pérégrinations bifffiennes.

Des bisous tout plein.

Plus d’infos sur : https://www.bifff.net/fr/

Olivier Eggermont
A propos Olivier Eggermont 61 Articles
Journaliste du Suricate Magazine