Le BANAD prépare sa 5e édition

Détail de la Maison Cauchie ©Paul Vercheval
Détail de la Maison Cauchie ©Paul Vercheval

Bannière du Festival BANAD 2021

Pendant trois weekends consécutifs à partir du 22 mai 2021, le Brussels Art Nouveau et Art Déco Festival (BANAD) organise des visites guidées, des conférences et des balades diverses pour mettre en avant les trésors d’Art Nouveau et d’Art Déco de la capitale.

Quelques mots à propos ces deux mouvements artistiques

L’Art Nouveau voit le jour à la fin du XIXème siècle en réaction au côté un peu austère et répétitif des anciens styles et à l’expansion de l’industrialisation. Jusqu’au début du XXème siècle, il s’épanouit dans l’utilisation des couleurs et puise ses inspirations dans la nature. L’Art déco, quant à lui, naît en réaction aux volutes de l’Art Nouveau et représente un retour à une vision plus classique de l’architecture.

C’est donc en somme une valse amour-haine que BANAD met à l’honneur pour sa 5e édition. À Bruxelles, l’Art Nouveau et l’Art Déco se répondent l’un l’autre au fil des rues, des maisons, des palais, des hôtels ou même au sein d’une ancienne chocolaterie. La Festival est une invitation à la balade, à la flânerie, à la découverte de ces entrechats architecturaux.

Hôtel Hèle ©EB - Photographe Pierre-Hugo Schorine
Hôtel Hèle ©EB – Photographe Pierre-Hugo Schorine

Visites guidées… mais pas que

De même que l’Art Nouveau était qualifié d’art total, car prenant place dans de nombreux aspects du quotidien, le BANAD est un festival assez complet. Au-delà des traditionnelles visites guidées, il intègre de nombreuses autres activités comme des conférences, des soirées jeux, des ateliers musicaux ou encore créatifs.

Chaque quartier de la capitale aura droit à ses visites organisées afin de mettre en valeur le patrimoine de chaque commune. Afin de permettre au plus grand nombre de profiter de l’événement, des visites adaptées seront proposées aux personnes déficientes visuelles, auditives ou encore au public Alpha-FLE.

La Basilique de Koekelberg à l’honneur

Parmi les divers lieux ouverts au public, il y aura la Basilique Nationale du Sacré-cœur, dont on doit les plans à l’architecte Nicolas van Huffel, considérée comme l’une des œuvres Art Déco les plus intéressantes d’Europe de l’Ouest. Le grandiose de ses perspectives et de ses lignes de fuites combiné à une exposition de vitraux flamboyants fait de cette église un incontournable de ce festival.

Basilique de Koekelberg ©EB
Basilique de Koekelberg ©EB

Infos pratiques

A propos Elodie Kempenaer 112 Articles
Journaliste