22 Jump Street de Phil Lord & Chris Miller

22 jump street affiche

22 Jump Street

de Phil Lord & Chris Miller

Comédie, Action

Avec Channing Tatum, Jonah Hill, Peter Stormare, Ice Cube, Amber Stevens

Sorti le 25 juin 2014

Schmidt et Jenko sont deux policiers infiltrés. Après avoir exercé leur art dans un lycée, les deux acolytes vont tenter de démanteler un réseau de trafic de drogue à l’université. Mais la tâche va s’avérer plus délicate qu’elle ne paraissait au départ. Jenko se trouve un nouvel ami au sein de l’équipe de football américain et Schmidt intègre quant à lui la section artistique de la fac.

Entre seconde jeunesse, amitié et enquête policière, Schmidt et Jenko vont avoir du pain sur la planche.

21 Jump Street avait enchanté les spectateurs grâce à un tandem antinomique composé de l’excellent Jonah Hill et du vigoureux Channing Tatum. Cette opposition somatique allait donner aux personnages de Schmidt et Jenko une allure drolatique, celle du bellâtre un peu idiot devant faire équipe avec le petit gros.

Si ce tableau cocasse n’était pas novateur en soi, les facéties de nos personnages nées sous la plume de Michael Bacall (Scott Pilgrim, Projet X) et mises en images par le duo Phil Lord et Chris Miller, nous avaient déridé les zygomatiques par leur douce insouciance ponctuée d’une kyrielle de connotations en tout genre.

En ce sens, 22 Jump Street ne crée pas vraiment la surprise puisqu’il nous ressert exactement le même duo dans une histoire quasiment similaire. Seul le lieu change, au revoir le lycée, bonjour l’université. Le risque de se répéter était grand mais force est de constater à la vue de ce second opus qu’il est encore meilleur que son prédécesseur.

De fait, auréolés par les succès de Tempête de boulettes géantes et La Grande Aventure Lego, Phil Lord et Chris Miller ont fourni un travail exceptionnel sur 22 Jump Street. Alors que le premier volet restait comique sans être hilarant, celui-ci dévoile des scènes et des dialogues à se tordre de rire. La gentille comédie a laissé la place à un teen movie survitaminé où le duo Schmidt – Jenko prend davantage de place.

Sans hésitation, la relation amicale plus complexe entre les deux compères est l’élément qui donne une envergure plus imposante au film. Cette bromance où l’un et l’autre se cherchent prend alors le pas sur le côté « policier » de cette comédie. Malgré que l’on soit toujours dans la dérision, l’université va remettre en cause le couple qui passera par une multitude de phases psychologiques intéressantes.

Outre cela, on se complait à suivre les différents sketchs qui se succèdent sous nos yeux. Et pour cause, ce deuxième opus est construit tel un spectacle humoristique. Une succession de

scènes désopilantes à deux ou plusieurs intervenants apportant chacun (et chacune) leur pierre à l’édifice. Les vannes s’enchainent de manière frénétique et servent souvent de tremplin à une blague encore plus extravagante.

En résumé, 22 Jump Street est une bromance humoristique irrévérencieuse et jouissive à souhait. Magnifiée par une belle brochette d’acteurs, cette comédie fera sourire quiconque est un tant soi peu enclin à se rendre au cinéma pour oublier son quotidien.

Matthieu Matthys
A propos Matthieu Matthys 830 Articles
Directeur de publication - responsable cinéma et littérature du Suricate Magazine.