Le Pouvoir et la Beauté : les trésors de la famille d’Arenberg

Du 26 octobre 2018 au 20 janvier 2019, le M-Museum Leuven interroge les liens entre art et noblesse à travers la dynastie des Arenberg. Une famille de la haute noblesse belge qui monte en puissance à partir du XVIe siècle et dont la collection d’œuvres d’art est exceptionnelle.

Trois mois durant, la ville de Leuven s’apprête à célébrer cinq siècles de culture et d’histoire de la noblesse dans le cadre du Festival d’Arenberg. Au cœur de cet évènement, deux magnifiques expositions ont lieu en parallèle : Vivre noblement à la Bibliothèque universitaire de Leuven et Le Pouvoir et la Beauté : Les Arenberg au M-Museum Leuven.

Une dynastie au cœur de l’histoire européenne

L’exposition du M-Museum plonge le visiteur dans l’histoire familiale des Arenberg, mettant en avant leur puissance à la fois politique, militaire et économique, ainsi que leur influence dans le domaine des arts. Parmi les points forts du parcours, la galerie des portraits rend hommage aux membres les plus éminents de la dynastie tels que Charles d’Arenberg (1550-1616) et sa femme Anne de Croÿ (1564-1635), elle-même issue d’une lignée aristocratique prestigieuse. Un portrait de famille peint vers 1593 montre le couple avec ses cinq premiers enfants, soulignant la réussite de l’alliance Arenberg-Croÿ et l’importance de la succession dynastique.

Portrait de famille de Karel van Arenberg et Anna van Croy
Portrait de famille de Karel van Arenberg et Anna van Croy © Frans Pourbus de Jonge © KU Leuven Digitalisering

Comme beaucoup d’autres familles de la haute noblesse, les Arenberg se déplacent fréquemment en Europe, tout en conservant un point d’ancrage aux Pays-Bas (y compris la Belgique actuelle). Dans le « salon des trois villes » aménagé au sein de l’exposition, le visiteur peut découvrir trois magnifiques tableaux panoramiques représentant les villes d’Anvers, de Bruxelles et d’Amsterdam au XVIIe siècle.

Photographie du Salon des trois villes dans l'exposition Arenberg au M-Museum Leuven
Salon des trois villes © Photo Dirk Pauwels © M-Museum Leuven

Parmi les autres étapes du parcours à ne pas manquer, la salle des costumes contient de très beaux vêtements, dont plusieurs robes et habits de gala des XVIIIe et XIX siècles. Admirablement conservés, certaines de ses pièces constituaient la garde-robe théâtrale des Arenberg au château d’Heverlee.

Salle des costumes au sein de l'expo Arenber au M-Museum Leuven
Salle des costumes © Photo Dirk Pauwels © M-Museum Leuven

Des amateurs d’art

En plus d’exposer de nombreux objets et archives liés à l’histoire des Arenberg, Le Pouvoir et la Beauté accorde une place de choix aux œuvres d’art accumulées par la famille au fil des siècles. L’originalité de l’exposition réside en effet dans la réunion inédite de plusieurs de ces chefs d’œuvre, jusqu’ici éparpillés dans les collections privées de diverses institutions muséales à travers le monde. Ceux-ci incluent entre autres des tableaux de Rubens, Véronèse, Dürer et Jordaens, ainsi qu’une partition musicale manuscrite de Vivaldi exposée pour la toute première fois.

Portrait d'une jeune femme aux cheveux bouclés, 1618–1620 par Peter Paul Rubens
Jeune femme aux cheveux bouclés, 1618–1620 © Peter Paul Rubens © Hammer Museum, Los Angeles

Mis en valeur par une scénographie moderne et agréable, ces trésors sont à découvrir jusqu’au 20 janvier 2019. L’exposition est déclinée en trois langues (néerlandais, français et anglais) et des audioguides sont disponibles sur demande.

Infos pratiques

  •  Où ? M-Museum Leuven, Vanderkelenstraat 28, 3000 Leuven, Belgique.
  • Quand ? Du vendredi au mardi de 11h à 18h, et le jeudi de 11h à 22h, du 26 octobre 2018 au 20 janvier 2019.
  • Combien ? 12 EUR au tarif plein, audioguide inclus. Tarifs réduits disponibles. Un ticket combiné Arenberg permet, pour 16 EUR, d’avoir accès non seulement au M-Museum mais aussi à la Bibliothèque universitaire, y compris l’exposition Vivre noblement.
Soraya Belghazi
A propos Soraya Belghazi 79 Articles
Journaliste - Responsable Arts/Expos/Musées du Suricate Magazine