Can You Ever Forgive Me ? Qui a dit que le monde littéraire n’était pas captivant ?

Can You Ever Forgive Me ?
de Marielle Heller
Biographie, Comédie
Avec Melissa McCarthy, Richard E. Grant, Dolly Wells
Sorti le 6 février 2019

Adapté de l’autobiographie éponyme de Lee Israel, auteure américaine connue pour ses contrefaçons littéraires, Can You Ever Forgive Me ? offre une dramédie attachante avec une performance exquise de Melissa McCarthy.

Avant de devenir une « criminelle de la littérature », Lee Israel (Melissa McCarthy) a forgé sa notoriété dans les années 1970 et 1980 grâce à ses biographies de célébrités, dénuées de ragots et détails croustillants. Dix ans plus tard, la carrière de l’auteure dégringole. Devenue has-been dans un monde voyeuriste qui demande toujours plus de potins, l’écrivaine imbuvable se noie dans l’alcool et dans l’aigreur. Devenue incapable de payer son loyer ni même les médicaments de son chat bien-aimé (seul être sur terre qu’elle affectionne), son éditrice lui donne un conseil : trouver un autre moyen de gagner sa croûte.

Sans trop de remords, Lee Israel falsifie des lettres de diverses célébrités et réussit à berner les collectionneurs par ses talents d’écriture. Grâce à (ou à cause de) son inventivité et de son « j’en-ai plus-rien à-foutrisme » l’argent n’est plus synonyme d’anxiété et de stress. Ses journées moroses s’éclaircissent un peu plus grâce à ses retrouvailles avec Jack (Richard E. Grant), une vieille connaissance qui deviendra très vite son « partner in crime ».

Can You Ever Forgive Me ? dépicte de manière humaine la vie difficile de Lee Israel, personnage exécrable et détestable sur papier. Grâce à une écriture intelligente et une réalisation au top, le film montre plusieurs couches de la personnalité complexe de l’auteure. Les spectateurs sont plongés dans sa solitude mais également dans celle de Jack, aussi gangréné dans l’alcool que sa nouvelle amie (avec drogues en option). Ce duo amical imparfait porté par Richard E. Grant et Melissa McCarthy respire la complicité et leurs fous-rires incontrôlables font travailler nos zygomatiques. Même si le couple singulier court à sa perte (le FBI finira bien par les rattraper), les spectateurs grignotent chaque instant en leur compagnie.

D’un humour corrosif, parfois cruel, Melissa McCarthy endosse le rôle à la perfection. Si l’actrice est plus connue dans le registre comique, voire carrément lourdingue (cf Mes Meilleures Amies avec Kristen Wiig), le drame et les moments sombres lui sied également à merveille. Le rôle de Lee Israel permet de montrer l’étendue de ses talents de comédienne et justifie donc ses nombreuses nominations. Affaire à suivre à la 91e cérémonie des Oscars.

Uyen Vu
A propos Uyen Vu 50 Articles
Journaliste du Suricate Magazine