Une colonie, deux visions de la société qui s’affrontent

Titre : Une colonie
Auteur : Hugh Howey
Editions : Actes Sud
Date de parution : 7 octobre 2020
Genre : Science-fiction

Mondialement connu des amateurs de science-fiction pour sa trilogie Silo, Hugh Howey est l’auteur d’autres romans, dont Une colonie, paru dans sa traduction française chez Actes Sud le 7 octobre.

Un groupe de cinq cents personnes a été envoyé dans l’espace pour coloniser une autre planète. Dans un état de semi-conscience, ils suivent durant 30 ans une éducation qui leur est dispensée sous forme de simulations par une intelligence artificielle. Mais après quinze ans, une explosion à bord du vaisseau tue la majorité d’entre eux et détruit la plus grande partie de leurs vivres. Ne possédant que les connaissances les moins utiles à leur survie, nus, terrifiés, les adolescents tentent d’utiliser l’IA pour mettre sur pied leur colonie, mais les luttes de domination font bientôt leur apparition, et ils découvrent que leur pire ennemi n’est ni l’environnement hostile, ni l’IA, ni l’explosion qui a failli les tuer, mais leurs pairs.

Des influences diverses pour une vraie réflexion

Créer un monde nouveau n’est pas chose facile et comme le dit l’auteur lui-même, son projet était d’écrire le roman qu’il aurait envie de trouver au rayon SF de sa librairie. Raison pour laquelle le lecteur retrouvera dans Une colonie des influences d’autres romans, que ce soit le côté rite initiatique d’un roman pour adolescents comme The Hunger Games ou le monde boisé d’un Avatar. Mais loin de copier sans réfléchir, l’auteur s’en inspire pour nous proposer un récit haletant, accompagné d’une réflexion profonde sur le sens de la vie et une critique à peine voilée du néo-capitalisme.

En effet, la colonisation envisagée dans Une colonie n’est qu’une course aux ressources nouvelles et au profit, qui loin de se soucier du destin des futurs colons, les utilise et les supprime en fonction d’intérêts purement économiques. Des emplois jetables et délocalisables à merci de notre société actuelle aux colons soumis au bon vouloir d’une IA qui a droit de vie et de mort sur eux, il n’y a qu’un pas que certains auront déjà franchi.

La science-fiction a toujours été utilisée pour dénoncer des menaces actuelles ou rêver à de nouveaux mondes. Une colonie est un mélange des deux, un récit d’aventure dans lequel deux visions de la société s’affrontent à travers les yeux d’adolescents qui construisent chaque jour leur monde en fonction de leur ressenti et de ce qu’ils considèrent comme juste. Un ouvrage à ne pas négliger dans la carrière d’Hugh Howey.

A propos Vincent Penninckx 207 Articles
Journaliste - Responsable BD du Suricate Magazine