« Plume », tous les anges peuvent chuter

Titre : Les Anges d’Elysium T1 – Plume
Autrice : Olivia Wildenstein
Editions : L’Archipel
Date de parution : 28 mars 2024
Genre : Roman sentimental, Fantasy

Olivia Wildenstein est une jeune autrice genevoise. Avec Plume, elle entame sa saga Les Anges d’Elysium, une œuvre atypique dans laquelle tous les anges ne deviennent pas immortels et où les pêcheurs perdent leur âme.

Au-delà des cieux

Leigh a vingt ans, depuis son plus jeune âge, elle s’attèle à devenir un ange véritable. Aujourd’hui, elle a le statut de plumable et sa vie d’immortelle est loin d’être acquise. Pour rejoindre la demeure des anges à Elysium, les plumables doivent compléter l’ensemble de leurs ailes. Le seul moyen à leur disposition est d’aider les humains. Pour chaque être sauvé, de nouvelles plumes apparaissent.

Seulement voilà, la date fatidique de son élévation approche et le temps joue contre Leigh. La sentence encourue si elle ne réussit pas à compléter ses ailes est pire que la mort. Ses ailes seront brulées et elle sera condamnée à arpenter la terre comme une nephilim, un ange déchu dépourvu d’âme.  Si cela devait se produire, tout espoir d’une vie après la mort lui serait ôté et son âme, à son trépas, définitivement détruite.

Leigh est prête à tout pour y arriver, y compris à poser son dévolu sur un triple. Les humains qui héritent de la cote de triple sont les âmes damnées. Meurtriers, violeurs, leur crime est si abject que leur sort est pour ainsi dire scellé. Un ange qui arrive à faire entrer un triple dans le droit chemin gagne cent plumes et c’est exactement ce dont Leigh a besoin.

En jetant son dévolu sur l’âme de Jarod Asher, un parrain de la mafia, Leigh était loin de s’imaginer ce que cette mission allait lui couter. Asher est un homme brutal et violent, il détruit tout ce qu’il touche. Est-ce à la portée d’un homme de détruire un ange ? Où est ce que l’ange pour sauver le démon ne doit pas abandonner un peu de sa lumière ?

Au cœur des Hommes

Cette saga possède un univers atypique, riche et surprenant. On accroche directement avec l’écriture d’Olivia Wildenstein et avec le propos qui est abordé d’une manière intéressante et originale. Qu’est-ce que le bien et le mal ? Est-ce que l’amour peut transcender les êtres ? Est-ce que la rédemption est possible pour tous ? Leigh évolue dans une structure rigide et codifiée. Le libre arbitre ou la remise en question de l’autorité n’est pas encouragé. Chaque propos irrespectueux, chaque insulte, chaque mensonge d’un ange est sanctionné par la perte de l’une de ses plumes. Quand on connait l’enjeu d’ailes non complétées, on comprend que derrière les missions à vocation altruiste se cache aussi un système dictatorial et élitiste.

Leigh incarne la pureté absolue, l’ange modèle qui sera confronté à un être qui, lui, incarne ce qu’il a de plus mauvais. A première vue, ces deux êtres ne devraient pas pouvoir se comprendre, ni même s’apprécier. C’est en cela que l’autrice joue sa meilleure carte car elle nous permet de suivre une évolution de personnages aux prises avec leurs valeurs intrinsèques. Toutefois, ils débattent, argumentent et exposent leur point de vue. Il n’est jamais question d’un prêche ou d’une profession de foi, l’autrice ne cherche pas à nous convaincre de faire le bien, elle nous rappelle simplement qu’incarner le bien c’est surtout aimer autrui sans jugement et sans faille. Nous avons apprécié ce positionnement, qui passerait presque pour une opinion athée. Partir du ciel pour revenir au cœur des Hommes, une boucle tellement intéressante à proposer.

Plume est un excellent premier tome qui nous accroche directement au wagon. De part son originalité de propos et sa justesse d’écriture, il nous a totalement conquis. Il nous a même laissé interdit avec un final qui nous a totalement surpris. On attend avec impatience le second opus « Céleste » qui sortira le 27 juin prochain. De quoi vous permettre d’entamer votre voyage vers Elysium dès aujourd’hui.

1 Rétrolien / Ping

  1. « Céleste », tous les anges peuvent s’élever

Les commentaires sont fermés.