LOL au Musée de la Mode jusqu’au 30 septembre 2018

Du 23 juin au 30 septembre 2018, l’école de mode bruxelloise La Cambre expose avec LOL les travaux de ses étudiants au Musée de la mode et de la dentelle. Une collaboration fructueuse qui explore les différentes façettes de la relation entre corps et vêtement en se jouant des codes établis.

L’ancien Musée du costume et de la dentelle de Bruxelles a opéré une transformation progressive ces dernières années. Rebaptisé Musée de la mode et de la dentelle, il s’est débarrassé de son image un peu poussiéreuse de musée communal historique centré sur la fabrication traditionnelle de la dentelle pour devenir un lieu d’échange, moderne et ouvert à la création contemporaine. La collaboration avec La Cambre Mode(s), la prestigieuse école d’art et de design créée à Bruxelles en 1927, illustre cette volonté de modernisation et s’inscrit dans le cadre de l’Année de la contestation, une initiative de la ville visant à commémorer les 50 ans du mouvement de mai 1968.

Résultat de la « carte blanche » accordée par le Musée, les commissaires Tony Delcampe, directeur de la section mode de La Cambre, et son collègue Pierre Daras, professeur, ont choisi d’exposer les travaux des étudiants de la première à la cinquième année du cursus, avec, pour chaque année, un thème commun et des contraintes artistiques et techniques spécifiques. Du « corps-sculpture » (1ère année) au « tableau vivant » (4e année) en passant par l’hybridation (2e année) et le vêtement masculin (4e année), les créations exposées jouent avec les codes pour mieux les renverser, souvent de façon ludique, et interrogent la relation entre le corps et la mode à travers une combinaison de couleurs, de matériaux, et de volumes. Les travaux de fin d’études des étudiants de 5e année dévoilent quant à eux une « signature » personnelle annonciatrice d’un style propre et original.

Pauline Haumont (1ère année),  Photo de ©Pierre Debusschere

Si un livret détaillé permet au visiteur de découvrir le contexte derrière chacune des créations, l’exposition manque malheureusement d’interactivité. Outre les vidéos de défilés de mode de La Cambre diffusées en boucle, il aurait été intéressant par exemple d’inclure des interviews d’étudiant(e)s au fil du parcours ou encore de prévoir quelques séquences « backstage » dévoilant les différentes étapes du travail de création. Le choix d’exposer les vêtements sur des cintres plutôt que sur des mannequins, vraisemblablement dû au manque d’espace, contraint par ailleurs le visiteur à un effort d’imagination pour appréhender le mouvement et les volumes des tissus.

Fernando Miro (3e année), Photo de ©Pierre Debusschere

Ces quelques réserves mises à part, la collaboration entre le Musée de la mode et La Cambre est une belle réussite dans la mesure où elle permet au musée de renforcer ses liens avec la création contemporaine au niveau local tout en offrant à l’école une vitrine supplémentaire pour promouvoir le travail de ses étudiants. Une façon également pour chaque institution de se faire connaître auprès d’un nouveau public.

À ne pas rater : Le ticket d’entrée pour l’exposition LOL (€ 8 au tarif plein) donne accès à l’ensemble du musée et permet également de visiter la Chambre des dentelles, qui contient quelques pièces de dentelles exceptionnelles du début du XVIIIe siècle, ainsi que l’exposition Balade avec Don Quichotte, invité, mais absent de l’artiste française Armel Barraud, une designer dentellière qui propose une interprétation très personnelle et originale de l’ouvrage de Cervantès.

Horaires : L’exposition LOL La Cambre Mode[s] est accessible du mardi au dimanche de 10h à 17h jusqu’au 30 septembre 2018.

Soraya Belghazi
A propos Soraya Belghazi 93 Articles
Journaliste - Responsable Arts/Expos/Musées du Suricate Magazine