Like it is : Yes at the Bristol Hippodrome

Il y a quelques mois, le Suricate était présent à l’Ancienne Belgique pour un concert exceptionnel du groupe Yes. Le groupe y interprétait en effet trois de leurs plus grands albums dans leur intégralité. Like it Is : Yes at the Bristol Hippodrome est l’album live issu de cette tournée. Malheureusement, le groupe a pour l’occasion “oublié ” l’album Close to The Edge et seuls The Yes Album et Going for the One sont présents sur ce double CD. Oublions cette (petite) déception et passons à l’écoute de ce qui constitue le premier album live avec Yes pour deux des membres du groupe, le chanteur Jon Davisson et le claviériste Geoff Downes.

Comme on pouvait s’y attendre venant d’un groupe aussi doué techniquement, il n’y a rien à redire au niveau de l’interprétation. La sauce prend toujours entre nos hyper talentueux musiciens dont le jeu est toujours impeccable. Le duo guitare-basse des mythiques Steve Howe et Chris Squire est toujours pratiquement ce qui se fait de mieux dans le rock progressif. Jon Davisson exécute parfaitement son rôle et parviendrait presque à faire oublier Jon Anderson à certains moments.

Seulement, si le tout s’avère donc très agréable pour nos petits tympans, la magie n’opère pas tout à fait et plusieurs éléments peuvent expliquer cela. Tout d’abord, si les chansons de Going for The One sont assez rarement jouées en live, on ne peut pas en dire autant pour celles du The Yes Album. Et au petit jeu des comparaisons, certaines chansons sonnent bien mieux sur d’autres anciens albums live du groupe.

Ensuite, à plusieurs moments, le tempo semble ralenti par rapport aux versions originales. Ce n’est peut-être parfois qu’une impression, mais cela enlève une certaine dynamique aux compositions. C’est en fait la même impression que l’on pouvait retrouver en écoutant le dernier album studio en date du groupe , Heaven & Earth. Cela plait sans doute à certains, mais pas sûr que cela soit le cas de la majorité des fans.

Et puis, et cela seuls les habitués des salles de concert pourront en témoigner, l’expérience en salle est clairement bien plus « tripante » que celle procurée par ce double album. Je vous l’accorde, ce dernier point est applicable à énormément de groupes.

 Like It Is :Yes at The Bristol Hippodrome est donc un live voulu par les fans et fait pour les fans, même si je pense que ceux-ci auraient préféré un triple Live comprenant Close to the Edge. Les autres, imprégniez-vous d’abord du génie des versions studios de ces albums avant de passer à l’écoute de ce double disque.

Julien Sterckx
A propos Julien Sterckx 125 Articles
Mais tu dis Que le bonheur est irréductible Et je dis Et il dit Que ton espoir n´est pas si désespéré A condition d´analyser Que l´absolu ne doit pas être Annihiler Par l´illusoire précarité De nos amours Destitué(e)s Et vice et versa

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.