Le monde en 2040 vu par la CIA

Titre : Le monde en 2040 vu par la CIA
Auteur : Piotr Smolar (préf.)
Editions : J’ai lu
Date de parution : 27 avril 2022
Genre : Essai

L’ouvrage Le monde en 2040 vu par la CIA est la traduction française du rapport publié tous les quatre ans par la célèbre agence de renseignements américaine à l’attention du Président des Etats-Unis. La dernière édition, soumise au Président Joe Biden au début de son mandat, analyse l’impact de la crise du COVID sur notre planète à tous les niveaux, sans négliger les grandes tendances structurelles qui façonneront les vingt prochaines années.

Un exercice de prospective délicat

Si personne ne peut prédire le futur avec certitude, la Central Intelligence Agency (CIA) américaine est certainement l’une des institutions les mieux placées pour se prêter à l’exercice. L’analyse proposée dans Le monde en 2040 vu par la CIA bénéficie non seulement de l’expertise des agents, mais aussi de celle de nombreux autres acteurs majeurs ayant été consulté pour l’occasion, qu’ils soient issus de la société civile ou du monde académique. Le résultat : un ouvrage qualitatif qui présente de manière structurée les grandes tendances mondiales par thème (économie, société, technologie, environnement… etc.) avant de conclure sur cinq scénarios possibles.

Un point de vue occidental sur le monde de demain

Cette dernière partie du livre est sans aucun doute la plus intéressante. Elle permet de souligner la façon dont les choix des Etats, des organisations et des individus vont déterminer le type de monde dans lequel nous vivrons bientôt. Les démocraties occidentales vont-elles réussir à préserver et étendre leur modèle politique, économique et social face à la montée en puissance d’autocraties comme la Chine ? Si la guerre menée par la Russie en Ukraine depuis février 2022 ne figure pas dans le rapport, élaboré avant le déclenchement du conflit, elle n’incite guère à l’optimisme.

Une accélération des changements environnementaux et technologiques

Au-delà des tensions géopolitiques et des conflits armés, Le monde en 2040 vu par la CIA accorde aussi une grande importance à la concurrence technologique entre les Etats (notamment les Etats-Unis et la Chine autour de l’intelligence artificielle) et la façon dont la gouvernance d’internet et des flux d’information aura indiscutablement un impact sur l’évolution des opinions publiques et des libertés. L’un des scénarios, en effet, envisage l’évolution du monde vers un système de « silos séparés », bien loin de la vision optimiste de la globalisation du début des années 2000.

La crise climatique est aussi bien sûr au cœur des préoccupations. L’ouvrage en souligne plusieurs aspects, y compris les dangers posés à la santé et à la sécurité humaines. La défiance croissante des citoyens envers leurs gouvernements s’ajoute enfin aux tendances lourdes qui dépassent les frontières nationales.

Malgré son format de poche (d’ailleurs très pratique), Le monde en 2040 vu par la CIA offre donc une foule d’informations et d’idées pour penser le monde de demain. Encadrés, graphiques, schémas… permettent de mettre en avant l’impact de chacune des grandes évolutions de manière didactique. Un ouvrage très utile pour faire sens d’une actualité souvent complexe et contradictoire car, comme le souligne Piotr Smolar, journaliste au Monde, dans la préface de cette édition française : « Dans ce monde où même le passé devient incertain, à force d’être déformé et exploité à des fins nationalistes, il est sain et salvateur de hiérarchiser les incendies à éteindre et les chantiers à conduire en priorité. »

A propos Soraya Belghazi 264 Articles
Journaliste - Responsable Arts/Expos/Musées du Suricate Magazine