Julien Doré au Pays du Soleil Levant

L’année 2017 vient à peine de commencer et déjà, les bonnes nouvelles affluent dans le monde musical. Parmi celles-ci, nous n’avons pu résister à l’envie de partager avec vous cette idée audacieuse venue de la part de l’un des artistes français les plus populaires de cette génération : Julien Doré.

Le chanteur a une fois de plus fait un carton avec son dernier album & qui est sorti fin de l’année 2016 et figurait parmi les perles de cette fameuse année.

Car, contrairement à ce que l’on entend constamment, 2016 fût certes morose pour les mélomanes, mais néanmoins riche en bonnes surprises. Les ventes de disques se sont bien portées. D’ailleurs, le succès de ce nouvel album fût tel que le label a décidé de le sortir au Japon.

Ainsi, à l’image d’autres idoles, Julien Doré part à la conquête du Pays du Soleil Levant. Il faut souligner que le bellâtre sait frapper juste avec cette pop sensuelle qu’il maitrise à la perfection.

Celui qui fût le vainqueur de la Nouvelle Star il y a 10 ans déjà est aujourd’hui un artiste à part entière avec son style, une identité vocale des plus singulières et un talent qui fait de lui un alchimiste de la musique.

Doré transforme tout ce qu’il touche en or et sublime ainsi les compositions d’autrui.

Ainsi, pour conquérir le cœur des Japonais(es), Julien Doré s’en va faire une tournée promotionnelle. Mais il a décidé de ne pas partir les mains vides et de sortir une petite surprise en reprenant la célèbre Javanaise de Gainsbourg en japonais !

Il en a même fait un clip pour user de ses charmes auprès du public nippon.

Ainsi, on le voit, vêtu d’un short court en jeans, gambadant les cheveux au vent dans un jardin japonais. Le résultat est des plus surprenants. Certes, le fait de le voir chanter en japonais est tout aussi déroutant. Mais on tombe rapidement sous le charme et on comprend vite que Doré a vu là une belle opportunité pour utiliser sa sensualité au travers des mots et des gestes.

Une fois de plus, Julien Doré nous surprend autant qu’il nous émerveille. Souhaitons-lui bonne chance auprès de ce nouveau public.

Christophe Pauly
A propos Christophe Pauly 485 Articles
Journaliste et photographe du Suricate Magazine