Hors contrôle, 1 mariage et 4 embêtements

hors controle poster

Hors contrôle

de Jake Szymanski

Comédie

Avec Zac Efron, Adam Devine, Anna Kendrick, Aubrey Plaza

Sorti le 10 août 2016

cinema 6cinema 10Fais le bouffi-bouffon : Les blagues fusent, bonnes ou mauvaises, malignes ou vulgaires, elles font mouche !

Depuis peu, Zac Efron semble abonné aux comédies potaches, tendance « trash ». Suivant l’itinéraire classique des anciennes icônes Disney qui ne reculent devant aucune excentricité pour casser leur image, on a pu le voir s’adonner à l’exercice dans Nos pires voisins et sa suite, ou encore dans l’inénarrable Dirty Papy, aux côtés d’un De Niro en roue libre, films dans lesquels Efron n’hésite jamais à se promener torse-nu ni à se mettre dans les situations les plus improbables, voire les plus dégradantes. Hors contrôle ne fait pas exception à la règle mais le place au sein d’un quatuor d’acteurs qui ont chacun leur grain de folie et leur instant de gloire.

Efron et Adam Devine incarnent respectivement Dave et Mike Stangle, deux frères fêtards que leurs parents obligent à se trouver chacun une cavalière bien sous tous rapports pour assister au mariage de leur sœur, afin d’éviter qu’ils n’y fichent la pagaille comme ils ont l’habitude de le faire dans toutes les réunions de famille. Pour dégotter les perles rares, Mike et Dave lancent une annonce sur les réseaux sociaux et sont vite dépassés par leur succès. Ce sont finalement deux jeunes femmes loin d’être « bien sous tous rapports » qui réussissent à se faire inviter par les frères et, par la même occasion, à se faire payer un voyage gratuit à Hawaï, là où se déroule le mariage.

La suite est un jeu de massacre parfois réjouissant, souvent limite, dans lequel les pauvres Mike et Dave se font dépasser par les événements, embarqués dans les pires situations par deux filles plus incontrôlables qu’ils ne le sont. Inutile de préciser que l’humour est gras et que les allusions sexuelles et/ou scatologiques sont foison, c’est la principale raison d’exister de ce type de comédies dont Hors contrôle est plutôt une honnête représentante.

La réussite modeste du film est principalement à mettre au crédit – plus qu’à ses gags potaches – à son casting investi et déchaîné, dont l’abattage comique est assez exceptionnel. Adam Devine, déjà repéré dans un second rôle mémorable des deux Pitch Perfect, confirme son tempérament imprévisible, tandis que le tandem de filles Anna Kendrick/Aubrey Plaza apporte une réponse cinglante au duo masculin qu’il forme avec Zac Efron. Plusieurs seconds rôles réservent également des scènes potentiellement cultes, à l’image de la pétillante Sugar Lyn Beard dans l’emploi de la petite sœur moins sage qu’il n’y paraît.

Si l’on pense inévitablement à Wedding Crashers – dans lequel Owen Wilson et Vince Vaughn s’incrustaient dans des mariages – à la vision de Hors contrôle, le film digère plutôt bien son influence et en fait même une « private joke » en faisant dire à Mike et Dave qu’il s’agit d’un de leurs films préférés. Même s’il semble moins original et plus inégal que son aîné, le film de Jake Szymanski vaut assurément le détour pour les amateurs du genre.

Thibaut Grégoire
A propos Thibaut Grégoire 350 Articles
Journaliste du Suricate Magazine

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.