Hilbi dévoile le clip d’Aphrodis​iac, un titre sensuel et Rock

Si Hilbi débarque aujourd’hui seulement sur le devant de la scène c’est qu’elle a pris le temps de vivre. Vivre de la musique qu’elle pratique depuis une quinzaine d’années sous différents pseudonymes et dans diverses formations.

Dès l’enfance, Hilbi est baignée dans la musique classique grâce à des parents mélomanes qui lui font découvrir Mozart. Son amour pour Mozart ne l’a pas quittée ; elle est aujourd’hui passionnée par ses écrits, son personnage. Elle commence très jeune une formation classique de violon qu’elle poursuivra au Conservatoire de Lyon.

A l’adolescence, cette passionnée de musique ancienne découvre Hildegard Von Bingen, religieuse mystique du XIe siècle qui a composé près de 70 chants liturgiques et dont Hilbi est la contraction du prénom et du nom. Véritablement transportée par ces deux artistes, Hilbi a gardé un lien indescriptible avec les états germaniques qu’elle visite régulièrement. Outre le français et l’anglais, elle parle aujourd’hui l’allemand dans un accent qui frôle la perfection. On l’aura compris, on tient là une artiste passionnée, qui n’aime pas à moitié et va au bout des choses.

A 18 ans, elle s’envole pour un voyage en Allemagne qui durera près de 4 ans. Elle en revient transformée. C’est dans ces terres germaniques qu’elle découvre le rock et commence à composer ses premières chansons à la guitare.

Cette époque et cette aventure vécue seule aura marqué sa vie à jamais. La plupart de ses chansons, au détour d’un accord, d’un mot, d’une phrase, sonnent comme un écho à ce voyage dont elle seule connaît les détails. Pudique, Hilbi n’est pas femme à se livrer aisément.

Comme beaucoup d’artistes, c’est dans son œuvre qu’elle distille ses émotions et des références de son passé qu’elle couche sur le papier, puis transforme en chansons. Fin 2013, elle décide de se lancer en solo avec l’aide d’une jeune agence de communication (Soul and Park). Pour la chanteuse, c’est un nouveau départ. Le processus de création est en marche puisqu’en parallèle de ses « œuvres dormantes », Hilbi s’attèle à la composition de nouvelles chansons qui verront le jour dans un EP prévu pour le mois de novembre 2014…

Déborah Lo Mauro
A propos Déborah Lo Mauro 221 Articles
Journaliste

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.