FATP 2017 : Braguino ou la communauté impossible

Braguino ou la communauté impossible

de Clément Cogitore

Documentaire

Présenté le 23 novembre 2017 à Flagey

Il était une fois… Au fin fond de la forêt boréale à 700 km de toute civilisation, sur les rives de la Taïga, une famille de vieux croyants en communion avec la nature, les Braguine. De l’autre coté de leurs terres, séparées par la main de l’homme, vit à quelques mètres d’eux, les Kiline, une autre famille ayant décidé de vivre en autosuffisance, loin de la société. Les petites têtes blondes intriguées qui nous font face, laissent penser à une communauté apaisée jusqu’à ce que les sous-couches du tableau se laissent révéler. Dans ce microcosme déchiré, le pardon se joue en toile de fond par delà les regards innocents de l’enfant intrigué par cet autre. Il était une fois Braguino ou la communauté impossible ; La fable peut commencer.

Sur fond de thématiques écologiques et anticapitalistes, Clément Cogitore nous livre ici une réflexion ouverte sur les valeurs modernistes de notre société. Les temps forts de Braguino ne peuvent se compter individuellement tant la production fait bloc, choque et impose une réalité visuellement à mille lieux de notre réalité occidentale.

Déposée dans la production par les airs dans une contrée à perte de vue, baignée dans la brume, la beauté des paysages va très vite se gorger de violence et de non-dits angoissants jusqu’à la noirceur qui ne laissera entrevoir l’avenir qu’à travers les faisceaux de lumières artificielles.

Et pourtant, Braguino n’est pas une fiction mais un documentaire. Tout du moins, les images qui constituent la production ne relèvent pas de la mise en scène. Le duo à l’origine de ce petit bijou du cinéma contemporain, Clément Cogitore à la réalisation et Sylvain Verdet à l’image, avait déjà fait état de son talent en la matière dans l’époustouflant Ni le ciel ni la terre, (btw sélectionné à l’oscar du meilleur premier film). Avec Braguino (le film), il place la barre encore un peu plus haut, pour nous livrer une production hybride, à la croisée de nombreux chemins cinématographiques, qui s’insert elle-même dans un projet transmédia plus large au coté notamment, d’une exposition au BAL ainsi que d’un livre édité chez Filigrane et une pièce sonore pour France Culture. Format de 50min, Braguino ou la communauté impossible est, dès à présent, visible sur Arte !

Audrey Lenchantin
A propos Audrey Lenchantin 56 Articles
Journaliste du Suricate Magazine