Ambiance survoltée au Rockerill avec Dr Voy

Ce jeudi 30 juin, le groupe louviérois Dr Voy nous a offert une prestation du tonnerre lors de son passage au Rockerill dans le cadre des Apéros Industriels.

Le quatuor se produisait lors de cette soirée festive où l’on retrouvait également le groupe Chocolat venu du Canada.

Il est 22h30, Dr Voy monte sur scène et entame de suite Johnny, ce fameux morceau qui ouvre leur nouvel album Crazy, dont nous avions parlé récemment dans notre chronique (à lire en cliquant ici).

Le groupe sonne aussi bien et même mieux que sur le disque et l’énergie des quatre musiciens gagne peu à peu la foule.

13558906_975324885914547_7478737204096575385_o

On poursuit avec Right Words, un titre teinté aussi d’adrénaline issu du précédent album, That’s All Fake.

13580419_975325839247785_5445181775621368701_o

On entre ensuite dans le vif du sujet avec Roasted Chicken issu de Kill The Angel, second opus du groupe. On a là un rock plus mordant où Jeff semble s’éclater davantage. On en prend aussi plein les oreilles pendant le refrain où le groupe envoi et le batteur Reg se donne sur ses fûts.

13528066_975325419247827_8834164768383414162_o

Place à Under My Feet, un titre dont on ne se lasse jamais avec cette intro à l’ambiance mystique et ce rock pur jus qui suit. Un vrai régal pour les fans du groupe.

13576802_975327189247650_3973861923474382514_o

Ladies & Knights nous rappelle le bon rock des années 60 que l’on aimait écouter autrefois. Celui qui sonnait de façon limpide à nos oreilles et qui a traversé les âges. Car c’est aussi ça Dr Voy, une multitudes d’influences du bon vieux temps concentrées dans les doigts en or de ces quatre lascars.

13582045_975325292581173_7632055028298226257_o

Changeons de registre à présent et passons à Little Angel, un titre qui groove et fait danser les filles devant la scène. Dr Voy nous emmène là sur quelque chose que l’on attendrait pas. Ce morceau est très différent des autres de par ce groove mais aussi ce côté funky durant les couplets qui donne une dynamique très intéressante à l’ensemble.

13558885_975326622581040_4023558103847301729_o

On calme un peu les esprits mais on continue à danser avec Behind Me, une chanson qui sent le désert avec cette ambiance planante. Là aussi, la bande à Jeff (Voy) brille et parvient à nous faire voyager toujours en compagnie des superbes solos de Vince. Tel un Billy Gibbons survolté,  ce dernier nous a gâtés durant tout le set avec des phrasés incroyables qu’il sort de sa Gretsch Thunderbird.

13576758_975325119247857_8250310174533995547_o

On revient à présent au nouvel album Crazy avec Foxy, le genre de morceau qui vous prend aux tripes et auquel vous ne pourriez résister. Dr Voy assure et chaque album sonne de façon incroyable. On sent une vraie alchimie entre tous les membres et cela se voit sur scène.

13558622_975324935914542_6501198515716210005_o

On passe à How Long puis on revient à ce nouvel album avec Lovely Ass, un morceau toujours dans la veine du rock sans concession que nous livre le groupe.

Still In The Shame, par contre, nous offre quelque chose de différent. Un Tempo plus lent, des riffs plus aérés. Le morceau garde une tension particulière et le groupe monte progressivement en puissance. Le genre d’effet qui réussit très bien en live.

13576802_975327189247650_3973861923474382514_o

On enchaîne ensuite avec ce qui est pour moi le morceau le plus réussi de ce nouvel album : Dreamin’.

Un riff superbe, une légèreté bienvenue et des suites d’accords superbes. Ce morceau a une émotion particulière également.

Place ensuite au titre éponyme de ce nouvel album. On retrouve le rock bien gras et chevronné des louviérois. Rod, le bassiste, semble lui aussi davantage apprécier ce titre et tend sa basse vers les cieux.

13575892_975326772581025_4751596000929413791_o

Le public se bouscule, tous semblent en osmose avec le groupe qui les emmène dans sa folie.

Et tant qu’on est chauds, saoulons-nous les tympans avec Just One Beer, un titre ravageur qui fait encore monter la température.

13522770_975326529247716_3871232971256832110_o

On repart sur un groove endiablé avec Venus, un titre splendide. Dr Voy est décidément un groupe bourré de talent qui sait mettre l’ambiance.

On The Highway, encore un nouveau morceau avec du mordant et ce côté rock n’ roll entrainant. Le break de ce morceau est aussi superbe et permet d’aller vers ce moment de folie pendant lequel Vince nous sert des solos endiablés comme il a l’art de le faire. Ses acolytes ne sont bien sûrs pas en reste. Chacun dégouline sur son instrument et donne le meilleur de lui-même. Les louviérois n’auront décidément rien lâché durant cette soirée.

13559137_975326019247767_1822932316174489068_o

C’est bientôt la fin malheureusement et le groupe termine en beauté avec Sweet Lies et Black Shadow. Avec cette couleur particulière, ce dernier morceau est une superbe façon de terminer le set.

Un concert sans faute pendant lequel le groupe aura démontré tout son talent au travers de titres incroyables. Jeff est sans nul doute un excellent showman. Entouré de ses trois acolytes, l’homme sait mener le public où il veut et donne tout sur scène.

13502782_975324752581227_4410661184347364068_o

Dégageant une énergie incroyable, Dr Voy est incontestablement une valeur sûre de la scène belge. Le genre de groupe dont on ne se lasse pas autant sur disque qu’en live.

Si vous ne les avez jamais vus, foncez !

Voici leurs prochaines dates :

26/08/2016 – Fiesta City, Verviers
28/08/2016 – Cap 48, Mettet
02/09/2016 – Le Pot, Verneuil sur Avre (Fr) 
03/09/2016 – Festival des Mauvaises Graines, Verneuil (Fr)
23/09/2016 – Oug’Rock Festival, Seraing 

 

Christophe Pauly
A propos Christophe Pauly 485 Articles
Journaliste et photographe du Suricate Magazine

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.