4ème Hors-série de Gaston Lagaffe : Roulez Lagaffe !

gaston roulez lagaffe couverture

auteur : Franquin
éditions : Dupuis
sortie : novembre 2014
genre : Humour, gags

Après Des gaffes et des chats, Le génie de Lagaffe et Bâtons, sifflets et sucettes géantes voici le nouveau venu des hors-série consacrée au « héros » le plus maladroit et gaffeur de l’histoire de la bande dessinée : Roulez, Lagaffe ! Axé cette fois, comme son titre l’indique, sur Gaston et son antique et légendaire Fiat 509, mais également sur les apparitions de nombreuses voitures devenues célèbres.

On y apprend, dans deux ou trois pages de présentation, qu’André Franquin était lui-même un passionné de vieux tacots roulants en conduisant notamment Lancia, DKW, MG, ID-19, … et bien d’autres encore. Et, ce que l’on sait moins, parce que la plupart d’entre nous n’étaient pas encore né, il illustra la rubrique automobile dans le Journal de Spirou dès les années 50. Il créa aussi quelques voitures extraordinaires dont la plus célèbre est la Turbotraction de Spirou et Fantasio. Jidéhem était lui aussi un passionné d’automobile. Avec Franquin, ils ont donné vie à tous ces vieux morceaux de tôles hurlantes et crachotantes lorsqu’on les malmène, qui se déforme sous l’effet de la vitesse et au gré des freinages, ils les ont mises en scène comme s’il s’agissait de personnages bien réels chacune semblant avoir un caractère bien à elle.

Les albums de Gaston Lagaffe nous offrent un inventaire très complet des automobiles qui roulèrent en Belgique et en France durant la seconde moitié du XXe siècle. Cet album est un savant mélange des blagues où les voitures sont à l’honneur. Il y a par exemple, dans une seule demi-planche et en une seule case, pas moins de 33 véhicules, tous des spécimens de légendes dans des situations farfelues. On se dit alors que mis à part ses nombreux talents de dessinateurs, Franquin fut sans conteste celui des voitures de la bande dessinée.

Il est cependant dommage d’avoir un hors-série de plus : ils pullulent en cette saison, Noël oblige. Mais pour ceux qui ne connaissent pas encore cette star de la bande dessinée qu’est Lagaffe, c’est un opus sympa pour le découvrir lui et ses créateurs.

Daphné Troniseck
A propos Daphné Troniseck 246 Articles
Journaliste du Suricate Magazine

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.