Vingt ans de Frogstomp : retour sur le phénomènal Silverchair

Le 16 septembre 1994, le monde se réveille et entend ceci à la radio:

 

Premier single d’un groupe Australien nommé Silverchair, Tomorrow va devenir l’un des plus grand succès commerciaux du pays en se plaçant numéro un pendant six semaines au classement du ARIA Single Chart.

silverchair-tomorrow

Véritable raz-de-marée, ce tube traversa rapidement les océans et connu le même succès au pays de l’Oncle Sam. Tomorrow fut la chanson la plus diffusée sur les radios américaines en 1995 et fut numéro un du Billboard Modern Rock Tracks ET Album Rock Tracks!

Un record jamais atteint par aucun artiste australien jusque là. Le monde entier découvre donc ces trois jeunes garçon de .. euh… quoi?? 15 ans!!

silver

Les médias s’emportent et les critiques se penchent sur ce Daniel Johns et ses comparses sortis de nul part et qui bouleversent toute la scène rock qui vient de vivre le suicide de Kurt Cobain quelques mois auparavant. Certains trouvent le groupe ridicule dans le sens où certes, ils sont fans de Nirvana, Pearl Jam et toute la clique de Seattle. Mais du coup, selon eux, ils sonnent comme ces groupes, en moins bien.

D’autres, plus visionnaires, voient en ce trio des musiciens bourrés de talents qui risquent de devenir véritablement dangereux dans quelques années lorsqu’ils auront murrit car ils prendront certainement la place des vedettes actuelles.

Bref, beaucoup de bruit autour de ce nouveau groupe de Grunge qui sort Frogstomp, son premier album, le 25 mars 1995. Un album énorme qui montre tout le potentiel de ce groupe de jeunes garçons bourrés d’ambition et de talent. Un son incroyable, un style qui nous rappelle les bons morceaux de Pearl Jam à l’époque de Ten (et non le reste de leur discographie au son certes grunge avec un cruel manque d’inspiration et de mélodicité).

Il faut souligner aussi que la personne qui a guidé les trois loustiques n’est autre que Kevin Shirley, un producteur extrêmement talentueux qui avait déjà produit Rush et les Black Crowes dans le passé et qui deviendra une référence par la suite en produisant d’autres pointures comme Aerosmith, Dream Theater, Joe Satriani, Iron Maiden et bien d’autres! (C’était aussi lui qui était derrière le fameux album El Pistolero de Tracer!)

Quand je dis que Shirley a guidé les bonhomme, il a surtout eut l’intelligence de ne pas surproduire le disque avec des éléments inutiles et leur a simplement donné la consigne de faire en sorte de sonner comme en live. Le résultat est saisissant et parle de lui-même.

Autant dire que les Silverchair étaient extrêmement bien entourés et que cette collaboration fut une très grande réussite et amena ainsi le groupe à renouveler l’expérience sur Neon Ballroom, le troisième album du groupe.

silverchair-628

Il est également important de noter cette voix de Daniel Johns qui rappelle tout de même fortement celle de Kurt. On a là tous les éléments pour redonner espoir aux fans de grunge en deuil depuis le suicide de leur dieu en avril 1994.

Le succès de Frogstomp est fulgurent et il finira double disque de platine. Le groupe se produit mondialement et fait preuve d’une incroyable maturité. Certes, les gamins ne réalisent pas l’étendue de leur succès. Mais l’avantage qu’ils ont, c’est qu’ils ne se prennent pas au sérieux et n’hésitent pas à remettre leurs détracteurs à leur place. Par après, le groupe prendra des directions chaque fois différentes à chaque album.

Freak show (qui sortira en 1997) sera un album un peu piège pour le groupe. En effet, on dit souvent que pour savoir si un groupe va perdurer ou pas, il faut attendre le second album. Et déjà, celui-ci s’avère révélateur pour l’avenir du groupe.

Beaucoup plus cru dans le son et les compositions, ce disque déconcerte et divise le public de Silverchair. Certains le verront comme du mauvais Nirvana. D’autres, comme un disque plus mature et plus osé qu’on aurait pu s’attendre de la part du trio.

Quoiqu’il en soit, la carrière des Silverchair ne cessera d’osciller entre petits succès et flops commerciaux. Cette baisse de régime s’accentuera durant les années 2000. Ils se sépareront en 2003 pour se reformer en 2006.

Young Modern sera leur dernier album et pas le meilleur. Silverchair annonceront finalement qu’ils souhaitent prolonger leur hiatus pour une période indéfinie. Depuis lors, chacun prendra des routes différentes.

Seul Daniel Johns a continué la musique en solo et a d’ailleurs surpris pas mal de monde en annonçant la sortie de son EP, Aerial Love.

Dans le clip de ce morceau, le chanteur de grunge se métamorphose en bellâtre musclé, vêtu de chandails et chantant du r n’ b pour midinettes.

dan

Bref, on est loin de la voix railleuse de Freak Show. Visionnez les deux clips, le contraste est saisissant.

 

Ensuite, le chanteur a sorti Talk, son premier album solo en juin dernier.

daniel_johns_talk

Chacun se fera son opinion sur cette évolution. Une chose est certaine, c’est que l’évolution de la qualité vocale de Johns est tout à son honneur. Mais il apparaît clairement que les fans des premières heures ne verront jamais apparaître un second Frogstomp.

Si vous êtes nostalgiques de cette époque ou simplement que vous avez envie de découvrir ce disque, Sony vient de sortir une réédition de l’album pour commémorer les vingt ans du sa sortie. Et ce qui est à noter en premier lieu apparaît comme une évidence sur la plupart des remasterisations d’albums de cette époque: cela n’apporte pratiquement rien à l’original.

Le son est juste un peu plus chaud et la basse un peu plus présente, mais force est de constater que les onze titres restent identiques.

Par contre, le disque bonus vous permettra de voir le groupe sous un nouveau regard avec des b-sides comme Blind ou quelques prestations live de l’époque qui gardent ce côté authentique de ce trio atypique.

Christophe Pauly
A propos Christophe Pauly 485 Articles
Journaliste et photographe du Suricate Magazine

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.