Tony Carreira : Nouveau single “Michèle” avec Gérard Lenorman

Au Portugal, Tony Carreira est aussi célèbre que la Tour de Bélem ! Et, à défaut d’être classé au patrimoine de l’UNESCO, il a inscrit quelques titres à celui de la chanson lusitanienne. Des refrains romantiques tels que «  A Minha  Guittara », « Adeus  Amigo »,«  Vagabundo  por  Amor », « A  Vida  Que  Eu Escolhi », « Ai  Destino »…Et c’est bien de destin qu’il s’agit. Celui que s’est forgé Antonio Manuel Mateus Antunes (son vrai nom), d’origine modeste (son père est maçon), qui est devenu un véritable phénomène, au point de partager récemment la une du GQ portugais avec Brad Pitt !

Et la saga se poursuit puisque ses deux fils : Mickael et David marchent sur ses traces. Ce dernier vient d’ailleurs de remporter un beau succès avec « Obrigado  la famille ». « Je ne les ai pas poussés à faire ce métier mais je suis  fier de ce qu’ils sont devenus » confie Tony. Lui, sa passion pour la musique est née en France où sa famille s’est installée après avoir quitté Armadouro, un petit village de la région de Coimbra. Il a alors dix ans. Dès l’adolescence, il écume les balloches en reprenant les tubes du moment. « J’ai commencé à jouer de la guitare en écoutant Carlos Santana » se souvient-il. Tandis que des artistes comme Mike Brant ou Michel Sardou lui donnent envie de se lancer dans la chanson. De retour au Portugal quelques années plus tard, il remplit les stades, collectionne les disques d’or et de platine et se produit dans des salles prestigieuses comme l’Olympia, le Zénith, The Queen Elizabeth (USA), O Pavilhao Atlantico (Lisbonne), The Emperor’s Palace (Afrique du Sud), The Brixton Academy (Londres)…

Au sommet de sa notoriété, Tony n’a jamais caché son attachement au pays qui a bercé ses débuts. On ne s’étonnera donc pas qu’il ait choisi de graver quelques succès de la variété française pour l’album de duos« Nos  fiançailles,  France/Portugal ». Un enregistrement qu’il évoque avec enthousiasme et émotion : « C’est un souvenir magnifique  !  Que  tous  ces  chanteurs  jouent  le  jeu  et  fassent  même  l’effort  de  dire quelques mots en portugais, cela m’a profondément touché ».

Au fil des dix morceaux qui composent l’opus, il donne ainsi la réplique à Gérard Lenorman dans « Michelle », Michel Sardou pour «  En  chantant », Serge LamaUne île ») ou encore Didier BarbelivienVoyage en solitaire ») qui l’avait rejoint sur la scène du Zénith à Paris. L’artiste rend également hommage à l’idole de sa jeunesse Mike Brant dont il reprend « Qui Saura » avec Vincent Niclo.« C’est un peu comme un premier amour. Cela ne s’oublie jamais. ». Tony Carreira ne pouvait imaginer une plus belle parenthèse musicale pour ponctuer une année célébrant ses 25 ans de carrière !

Un disque franco-portugais dont il a signé ou cosigné (avec Ricardo Landum, son complice de toujours) l’essentiel des adaptations. Parmi les titres on trouve aussi « L’oiseau  et  l’enfant » dont l’interprétation par la portugaise Marie Myriam avait permis à la France de remporter le Prix de l’Eurovision en 1977. Tout un symbole ! Sans oublier une superbe version de « La neige au Sahara ».

« J’ai pris beaucoup  de  plaisir  à  enregistrer  cette  chanson  avec  Anggun  »  confesse Tony Carreira. « Nous  l’avons  abordée  de  manière  complètement  différente  ». Car si l’artiste a révisé ses « classiques », il l’a fait en y apportant sa touche personnelle, sa culture et son chaleureux timbre de crooner.

 

******************

Tony Carreira en tournée dès la rentrée :

Paris – Palais des Congrès : 18/10

Lille – Zénith : 21/11

Metz – Les Arènes : 22/11

Bruxelles – Forest National : 23/11

Grenoble – Le Summum : 28/11

Clermont Ferrand – Zénith : 29/11

Lyon – Halle Tony Garnier : 30/11

******************

 

Déborah Lo Mauro
A propos Déborah Lo Mauro 221 Articles
Journaliste

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.