Les Belles Personnes, des héros anonymes du quotidien

Couverture de la BD « Les Belles Personnes » de Chloé Cruchaudet (2020)

Scénario et dessin : Chloé Cruchaudet
Éditeur : Editions Soleil
Sortie : 21 octobre 2020
Genre : Récits, Portraits

Les Belles Personnes est une bande dessinée très touchante qui offre une série de portraits d’hommes et de femmes qui, chacun à leur manière, embellissent notre quotidien. Un “exercice d’admiration envers des personnes discrètes”, selon les propres mots de l’autrice.

Une écriture nourrie d’un appel à témoignages

Pour ce projet d’album, Chloé Cruchaudet s’est inspirée d’une « belle personne » qui a marqué sa vie, mais elle a aussi collecté de nombreux témoignages. Certaines des contributions qui lui ont été envoyées sont reproduites telles quelles dans l’album, illustrées par l’autrice-dessinatrice. D’autres sont adaptées librement. Par souci de transparence, les témoignages d’origine sont repris en annexe.

Le résultat, loin d’être décousu, est un voyage poétique qui met en lumière ce qu’il y a de beau dans l’humain. Certaines histoires sont très simples, d’autres ont une dimension plus poétique ou énigmatique. Un éboueur chanteur, une infirmière, un jeune migrant… Chaque récit a son propre univers, sa propre gamme de couleurs. Le contraste chromatique permet de refléter la diversité des émotions ressenties après chaque portrait.

Un flot de tendresse

Après s’être mise en scène dans la partie introductive pour expliquer son projet, Chloé Cruchaudet s’efface par la suite derrière ses personnages, avant de réapparaître plus tard dans l’ouvrage pour partager une histoire très personnelle. En alliant humour et nostalgie, tristesse et tendresse, Les Belles Personnes est une œuvre touchante qui souligne le pouvoir d’allier textes et dessins pour révéler la poésie du quotidien.

A propos Soraya Belghazi 173 Articles
Journaliste - Responsable Arts/Expos/Musées du Suricate Magazine