Le film “Mamie Loto” arrêté faute de financement

Mamie Loto, c’est l’histoire d’Yvette Bert, une dame âgée de 77 ans condamnée à six mois de prison avec sursis et à 123.000 € d’amende en novembre 2014 pour avoir organisé près de 200 lotos illégaux en trois ans. Le sort de la retraitée du Nord-Pas-de-Calais avait ému la France entière puisque cette dernière, accablée par la décision de justice, était décédée un mois plus tard, le jour de Noël.

Le cinéma souhaitait dès lors lui rendre hommage dans un long métrage réalisé par Patrice Leconte (Les Bronzés, Ridicule). Cerise sur le gâteau, c’est l’actrice Josiane Balasko qui avait été choisie pour incarner le rôle principal.

Mais voilà, alors que le tournage devait débuter à Saint-Omer (ville située à une quarantaine de kilomètres de Calais), les budgets ont été gelés par Vertigo Productions. La raison n’est pas vraiment économique, il s’agit en fait d’une divergence de point de vue entre le cinéaste et les financiers du film. Selon Josiane Balasko, contactée par RTL, “Les distributeurs veulent de la comédie et ce n’est pas franchement une comédie, Ils se disent que Leconte et Balasko, c’est la première fois qu’ils travaillent ensemble, les gens s’attendent à ce que ça soit drôle”. Mais Patrice Leconte et Josiane Balasko estiment qu’il s’agit avant tout d’un drame et non d’une comédie.

Difficile en effet d’y voir une once d’humour.

Matthieu Matthys
A propos Matthieu Matthys 860 Articles
Directeur de publication - responsable cinéma et littérature du Suricate Magazine.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.