Citadelle : un roman graphique des frères De Rop

scénario : François De Rop 
dessin : Olivier De Rop 
sortie : Mensuel 
genre : Science-fiction, Fantastique
disponible ici : http://www.steppenwolf.fr

En 2012, François De Rop écrit une nouvelle que son frère cadet juge prometteur pour être le scénario d’une bande dessinée. Après des études de cinéma d’animation et de larges expériences dans toute forme d’art numérique et de la peinture, Olivier décide de se lancer dans le neuvième art en l’adaptant à son temps. Citadelle est ainsi né sous forme d’un roman graphique grâce à une collaboration plus que sympathique entre deux frères, dont l’alliance des compétences artistiques est une parfaite réussite.

Les planches sont libres d’accès sur leur site (http://www.steppenwolf.fr) et, pour les plus curieux d’entre vous, une partie des fichiers sources sont disponibles sur leur page facebook (https://www.facebook.com/deropBro). Il est donc possible, après lecture, de pénétrer entièrement dans l’univers de l’illustrateur et d’entrer dans les coulisses de “Citadelle”. Le concept est assez simple, du moins pour une génération baignant depuis toujours dans la technologie et le progrès. Pour les nostalgiques, ou pour les plus réticents à lire une bande dessinée sur un écran, les auteurs nous permettent de télécharger les planches sous un format imprimable. A l’avenir, un projet de financement participatif sera mis en place pour publier une version papier.

L’intrigue se situe au milieu du 15ème siècle. Citadelle est une métropole insulaire bâtie sur un volcan au milieu de l’océan Arctique. La cité est sous le joug de la Déesse du temps qui confère à ses fidèles le pouvoir de lire à travers l’histoire des civilisations. L’avenir de Citadelle se voit menacer lorsque son empereur décide de se lever contre l’oppression de la Déesse.

citadelle de rop 2

Le thème de la cité perdue, cher à la Science-Fiction, n’est pas traité autour d’un personnage principal. Citadelle dépeint une fresque qui s’étale sur différentes époques et aux travers de plusieurs protagonistes.

Le graphisme proche de la peinture acrylique se base sur des modélisations et sculptures numériques en trois dimensions. Ainsi, chaque environnement et personnage peut être réutilisé dans des chapitres postérieurs, assurant une certaine vitesse de production.

 A ce jour, les trois premiers chapitres sont terminés et constituent une introduction mystérieuse à un univers atypique mélangeant le steampunk et une science-fiction prenant ses références dans les années 80. Citadelle est donc un tout jeune projet méritant et nécessitant toute l’adhésion d’un public dont la conquête est toujours laborieuse mais dont les résultats s’annoncent prometteurs.

Tatiana Horbaczewski
A propos Tatiana Horbaczewski 8 Articles
Journaliste du Suricate Magazine

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.