Affiche du Hellfest 2016 inchangée malgré l’actualité

 

Depuis quelques jours, une polémique hante le milieu du metal à travers le monde. Le 22 janvier dernier avait lieu le Dimebash, un évènement rassemblant plusieurs grands noms du metal venus honoré la mémoire du défunt Dimebag Darrell.

Parmi les artistes présents, le chanteur Phil Anselmo, ex-membre de Pantera qui fut bien entendu un ami proche de Dimebag.

Bien entendu, la soirée fut une énorme fête où chacun consomma plus que de raison et lors de sa dernière prestation de la soirée, Anselmo était visiblement plus que bien alcoolisé. Anselmo étant connu pour ses débordements et sa provocation a fait ce qu’il n’aurait jamais dû faire, un salut nazi en beuglant « White Power » au public avant de quitter la scène. (voir la vidéo ci-dessous)

 

Vous devinez bien entendu le reste. Dans un monde où le moindre dérapage d’une personnalité est relayé instantanément à travers le monde, cette vidéo a bien évidemment fait le buzz sur le net. Chacun y allant de son commentaire ou de sa vidéo sur le sujet.

Et c’est là que la bêtise de l’un peut être comparée à celle des autres car peu sont ceux qui ont su prendre du recul par rapport à ce geste et écouter Anselmo à ce propos.

Lui qui ne s’attendait pas à être pris au sérieux fit rapidement un communiqué pour s’excuser d’avoir blessé certaines personnes et dire qu’il regrettait ce geste. Il disait aussi ne pas être raciste et qu’il avait fait ce geste pour blaguer au sujet du vin blanc qu’ils avaient bu et grandement apprécié lui et les autres musiciens ce soir-là. C’était idiot, ce n’était pas à faire. Mais il était trop tard.

Quelques jours plus tard, en voyant la colère des internautes, il fit une vidéo où on le voyait effondré et dans laquelle il disait une vérité : nous vivons dans une société dans laquelle les excuses ne sont pas facilement acceptées. Il expliquait de nouveau qu’il regrettait ce geste, qu’il n’était pas raciste et qu’il condamnait les actes dans ce sens. L’homme était visiblement dépassé par les évènements et perdait pied.

 

Personne ne se demanda pourquoi un homme qui est depuis plus de 30 ans dans le milieu de la musique (et une légende pour beaucoup de fans) se transforme tout à coup en monstre nazi.

Il faut dire que les allégations de racisme ont souvent été proférées dans les années 90 lorsque Dimebag, lui-même, jouait avec une guitare portant le drapeau sudiste.

Dimebag

Là aussi, il est facile de juger si l’on ne fait pas l’effort de comprendre que pour les blancs du Sud des Etats-Unis, ce drapeau représente leur héritage historique et régional et non l’apologie du racisme et de l’esclavagisme. (Suite aux polémiques récentes au sujet de ce drapeau, Phil Anselmo s’est d’ailleurs exprimé en disant qu’il ne voulait plus rien à voir avec ce drapeau. Mais que lorsque Pantera et d’autres de ses groupes revendiquaient ce drapeau, c’était par attachement à leur région et non pour prôner la haine.) On traitait aussi Anselmo de raciste à cause de son crâne rasé.

Suite à ce buzz médiatique, divers musiciens ont évidemment livré leur ressentis face à ce geste et leur dégoût pour Anselmo. Parmi ceux-ci, Robb Flynn, le chanteur de Machine Head en a profité pour lyncher le vilain raciste du Texas en disant qu’il ne chanterait plus jamais de chanson de Pantera à l’avenir.

 

Mais visiblement, l’arroseur se vit arrosé car Rita Haney, la veuve de Dimebag est montée au créneau pour défendre Phil Anselmo et ridiculiser les propos de Flynn qui insultait par la même occasion les membres et les fans de Pantera qui n’avaient rien demandé.

Bref, énormément de bruit  autour de ce geste maladroit. Avouez que cela serait coquasse de demander aujourd’hui à James Hetfield et Lars Ulrich ce qu’ils pensent de cette photo prise en backstage pendant la tournée du Black Album.

Metallica

Des erreurs, tout le monde en fait durant sa vie. Mais visiblement, celle-ci est en train de coûter cher à Anselmo qui a vu son groupe dOWN retiré de l’affiche du Forta Rock, un festival en Hollande où il devait se produire. Bien entendu, suite à cette annonce, tout le monde s’est demandé si cela allait se répéter pour d’autres prestations du groupe à de gros festivals comme le Hellfest ou le Download.

Et contre toute attente,  la réaction ne vint pas de l’organisation du Hellfest mais bien de Laurence Garnier, la présidente de la commission culture à la Région Pays de la Loire. Celle-ci demanda l’annulation pure et simple de la prestation du groupe dOWN car leur chanteur prônait la haine raciale. Si le festival ne se pliait pas à sa demande, la Région ne donnerait pas sa subvention de 20.000€ pour l’édition 2016.

Visiblement, Ben Barbaud, le directeur du festival, n’a pas été très surpris par cette demande et ne s’est pas gêné pour remettre à sa place Mme Garnier ainsi que Bruno Retailleau, le président de la Région:

« Un partenaire digne de ce nom aurait pris son téléphone pour en discuter avec moi et comprendre de quoi il s’agissait. On n’a reçu aucun appel. Ça se dit partenaire ? J’avais un rendez-vous fin janvier, mais ni Bruno Retailleau, ni Laurence Garnier ne comptaient me recevoir. Ça en dit long, quand on connaît la taille et l’importance du Hellfest dans la région. Mais je vais devancer leur décision : qu’ils gardent leur subvention de 20 000 €… Bruno Retailleau a voulu faire plaisir à son électorat et aux anti-Hellfest qui ont relayé ce buzz, qui avait déjà fait le tour des sites de metal. Il n’attendait que ça, tout comme Laurence Garnier. Ils ont trouvé un prétexte idéal pour faire sauter la subvention. » (le budget du Hellfest atteint 16 millions d’euros)

Bref, l’affaire n’a pas fini de faire couler de l’encre. Entre temps, le festival qui se déroulera a Clisson du 17 au 19 juin a dévoilé son affiche définitive avec quelques nouveaux noms dont Jane’s Addiction, Ludwig Von 88, Killswitch Engage, Bad Religion et bien d’autres.

Hellfest

Christophe Pauly
A propos Christophe Pauly 484 Articles
Journaliste et photographe du Suricate Magazine

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.