Tête de pioche, Les Bébêtes du Bayou

Scénario : Frédéric Brémaud
Dessin : Giovanni Rigano
Éditeur : Dargaud
Sortie : 03 juin 2022
Genre : Aventure, jeunesse

 

Aborder un sujet d’actualité de manière optimiste avec les jeunes lecteurs n’est pas toujours chose aisée, raison pour laquelle il faut applaudir l’initiative de Frédéric Brémaud et Giovanni Rigano qui, avec le premier tome de Tête de pioche, arrive à concilier bonne humeur et dénonciation du trafic d’animaux.

Dans un chalet de haute montagne, Tête de Pioche vit avec sa mamie adorée… et lui donne bien du fil à retordre. C’est d’ailleurs son caractère particulièrement têtu qui lui vaut son surnom ! Un jour, Tête de Pioche reçoit une lettre de sa grande sœur. Celle-ci lui annonce qu’elle vient d’être engagée dans un spectacle de claquettes à La Nouvelle-Orléans. Ni une ni deux, voilà Tête de Pioche, aussi intrépide qu’audacieuse, qui décide de fuguer pour admirer sa sœur sur scène ! Le voyage est long mais ne l’effraie pas : elle sait qu’elle pourra compter sur ses amis, les bêtes à poils et à plumes, pour lui venir en aide. Et elle en aura bien besoin !

Une joie communicative

C’est un vrai bonheur que de lire cette bande dessinée qui souffle un vent de fraîcheur sur la littérature jeunesse. Peu importe son âge, le lecteur sera séduit par le rythme de cet album qui nous fait traverser une Amérique fantasmée, des grandes plaines du Nord jusqu’aux marécages du Sud-Ouest de la Louisiane en compagnie d’une jeune aventurière et des animaux sauvages. Une aventure remplie d’action mais également d’humour et de bonne humeur communicative.

Une Amérique sublimée par la beauté du trait tout en rondeur et des couleurs pétillantes de Giovanni Rigano, qui crée pour nous un monde réellement enchanteur.

Si la littérature jeunesse, sous couvert de s’adresser à des enfants, se montre parfois infantilisante, il n’en est rien avec Tête de pioche, une œuvre qui allie bonne humeur, action et sens moral, une bande dessinée à recommander chaudement.