Jenn Ayache se lance en solo, aperçu de son album

Jennifer Ayache est connue pour sa voix de chanteuse du groupe Superbus, connu et reconnu, qui a notamment fait un carton avec le single Butterfly. Après la sortie du best of de Superbus, la chanteuse, auteure et compositeure souhaite faire une pause, afin de se lancer dans d’autres projets. De cette pause sortira entre autres son premier album solo : +001. Après en avoir dévoilé progressivement trois titres depuis le début de l’année 2014, l’album sortira dans les bacs fin du mois de septembre.

La voix typique de la chanteuse du groupe est immédiatement reconnaissable sur le premier titre de cet album, l’Américain, où elle susurre et chante avec tant de facilité. Sa voix semble aisément modulable et coure d’une note à l’autre avec ravissement.
Acide laisse voleter avec encore plus de légèreté la voix de la chanteuse qui s’envole pour virevolter dans nos têtes, sur un rythme électro-pop. Le refrain se glisse innocemment jusqu’à notre bouche pour ne plus en décoller.
Dans Tous les étages, la paroles y sont plus saccadées et hachées, ce qui donne un résultat moins convaincant.

Jenn Ayache a su s’entourer d’artistes pour certains titres de cet album, tels que Tito Prince sur le titre de J’ai voyagé. Ce morceau fait office d’ovni par rapport aux autres mais présente l’intérêt d’apporter de la diversité dans les morceaux de l’album.
Just in time et On s’connait pas se plantent dans un décor plus psychédélique et rétro.

Le style de +001 est moins pop rock que les compositions du groupe Superbus, avec une orientation plus électro ou encore rap. Jenn Ayache y explore divers style avec facilité et aisance naturelle. Sur un fond de rythme balancé, les paroles sont malheureusement un peu répétitives et simples, mais ont le mérite de se laisser retenir facilement.

Les divers morceaux de +001 restent cohérents et forment un tout uniforme au style de la chanteuse, hormis pour Diabolo menthe, joli slow où la voix de la chanteuse s’offre et s’apprécie dans toute sa splendeur.

Ce premier album solo ravira les fans de Superbus qui y reconnaitront la voix typique de la chanteuse, sans peut-être les combler complètement, de par ce changement de style. Néanmoins, cette ouverture vers d’autres types de compositions permet à l’artiste de s’ouvrir et de se présenter en tant que Jenn Ayache.

Déborah Lo Mauro
A propos Déborah Lo Mauro 221 Articles
Journaliste

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.