Z comme Zombies tome 2 : L’immonde perdu

z comme zombies l'immonde perdu tome 2 couverture

scénario : Jerry Frissen
dessin : Jorge Miguel
éditions : Les Humanoïdes Associés
sortie : 27 août 2014
genre : Humour, zombie

Freddy Merckx, Maggie, Karl & compagnie nous avait fait passer un bon moment dans le premier tome de Z comme Zombies et nous étions donc assez impatients de lire la suite de leurs aventures.

Pour rappel, la série s’articule autour de Freddy Merckx, le belge le plus riche d’Amérique, qui vit entouré de ses enfants, de son épouse Maggie,de son beau Karl mais également d’une horde de zombies au caractère assez étrange.

Au début de ce deuxième tome, Freddy, ruiné suite à ses précédentes péripéties, se fait harceler par “les princes” venus de Belgique récolter les 70 % d’ impots qui leurs sont dus. (ndlr : tout lecteur venant du plat pays qui est le mien pourrait retrouver dans ce récit une ressemblance avec la vie réelle)

Dans la mouise, Freddy reçoit alors la visite miracle d’un inspecteur lui proposant de l’aider à récolter le magot de son ancien ennemi Bleev Klenman, caché sur île étrange peuplée de… dinosaures zombies.

Et c’est ainsi qu’une nouvelle folle aventure, savant mélange de Jurassic Parc, Walking Dead et La Grande Vadrouille (j’exagère sans doute un peu pour ce dernier) commence.

Tout comme pour le premier tome de la série, l’histoire se veut très agréable à suivre. Les personnages, animaux et autres zombies sont toujours aussi étranges, loufoques, voir totalement déconnectés de la réalité. Le mélange d’action, parfois gore, et d’humour, lourd ou subtil est également toujours bel et bien présent dans ce second tome.

Mieux que ça même : mis à part le scénario qui est un tantinet moins original par rapport au premier (l’effet de surprise en moins sans doute), tout le reste des ingrédients du succès du premier volume est  ici plus savoureux, plus travaillé, plus drôle aussi.

Le duo principal de l’aventure, Freddy et Karl fonctionne à merveille, chacun avec ses particularités qui le rendent attachant.

Si on se doute que tout ne devrait pas trop mal se terminer, la fin de l’histoire est riche en rebondissements mais  ne comptez pas sur moi pour vous en dévoiler les détails.

Si vous avez aimé le premier tome, vous serez d’office conquis par L’immonde perdu, qui vous fera passer un bon petit moment juste avant la maussade rentrée de septembre.

Julien Sterckx
A propos Julien Sterckx 125 Articles
Mais tu dis Que le bonheur est irréductible Et je dis Et il dit Que ton espoir n´est pas si désespéré A condition d´analyser Que l´absolu ne doit pas être Annihiler Par l´illusoire précarité De nos amours Destitué(e)s Et vice et versa

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.