Trois vieux en pleine forme

les vieux fourneaux

scénario : Lupano
dessin : Cauuet
éditions : Dargaud
sortie : 13 novembre 2015
genre : Humour, Franco-belge

C’est avec un immense plaisir que nous retrouvons la fine équipe des Vieux Fourneaux. Le troisième volet, centré cette fois-ci sur Mimile “la biouche”, est cependant différent des deux précédents : il est plus sérieux, plus dramatique… Mais conserve tout de même une belle dose d’humour et d’absurde. Outre le passé de chasseur de trésor d’Emile qui nous est révélé, d’autres pans de la vie du petit village où se situe l’intrigue sont découverts, comme la conclusion sur le lien entre Garan-Servier et Sophie, les rapports qu’ont les trois petits vieux avec Berthe, une autre vieille du village. Antoine et les déboires de “Ni Yeux, Ni Maîtres” sont aussi de la partie, toujours aussi militant et révolutionnaire.

Lupano, le scénariste des Vieux Fourneaux, nous offre un nouvel épisode de sa seule série chez Dargaud. En effet, ce scénariste et son dessinateur, Cauuet, sont plutôt des habitués de Delcourt et Soleil et travaillent généralement des ambiances plus fantastiques, comme l’héroïc-fantasy. Il n’empêche qu’ils maîtrisent tout à fait leur sujet et arrivent même à faire transparaître des rêves d’enfants s’imaginant  pirates.

Bien entendu, le dessin reste fidèle à lui-même depuis le début de la série ; il reste très classique, dans un style franco-belge plutôt réaliste et bon enfant, mais exécuté avec une grande maîtrise où transparaît fort bien la dynamique des mouvements. Les couleurs quant à elles sont chaudes et joyeuses, même pour les passages les plus sombres. Le format de la bande dessinée est quant à lui tout à fait habituel.

Le nouvel épisode des Vieux Fourneaux ne perd donc pas de son souffle, malgré l’âge de ses protagonistes, et nous maintient en haleine pour une fin très attendue. En effet, la lecture de cette bande dessinée ne me donne qu’une envie : continuer et terminer la série ! C’est donc avec impatience que nous patienterons jusqu’au dernier volet, en espérant y découvrir les fins mots de ces histoires entremêlées : qui est le père de la fille de Sophie, quel est ce trésor si jalousement gardé de nos petits vieux, que deviendra Mimile, et ainsi de suite !

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.