Toonz offert gratuitement aux futurs Miyazaki

Même si on n’adhère pas au cinéma d’animation japonais, il est difficile de ne pas voir ses particularités. Un cinéma 2D, net, mature et coloré qui contraste avec les animations européennes et américaines.

Ces effets d’image si singuliers, le studio Ghibli – à qui l’on doit des films comme Le Tombeau des Lucioles, Le Voyage de Chihiro ou Souvenirs de Marnie – les obtient grâce à l’utilisation du logiciel Toonz, créé en 1993 par la société italienne Digital Video.

Dans un communiqué daté du 18 mars dernier, Digital Video a fait savoir que ce logiciel serait dorénavant libre de droits suite à sa vente à Dwango, un éditeur nippon. Celui-ci changera d’ailleurs de nom pour s’appeler OpenToonz, référence à l’Open Source.

L’objectif de cette mise à disposition est de créer une plate-forme qui sera un laboratoire de recherches infinies pour l’industrie du film d’animation. Cela permettra également de développer davantage Toonz Premium qui lui, sera payant.

Avis aux amateurs, OpenToonz sera officiellement présenté aujourd’hui au Japon Anime de Tokyo.

Matthieu Matthys
A propos Matthieu Matthys 820 Articles
Directeur de publication - responsable cinéma et littérature du Suricate Magazine.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.