Steven Wilson à l’Ancienne Belgique

Le prodige du rock progressif, Steven Wilson, avait donné rendez-vous à ses fans ce samedi 23 janvier dans une Ancienne Belgique pleine à craquer.

Wilson4

Assister à un concert de cet artiste anglais, c’est toujours un évènement hors norme. Wilson maîtrise son show à la perfection et use de divers moyens visuels pour embellir celui-ci. (que ce soit par le travail de la lumière que par la projection de vidéos sur grand écran en adéquation avec les chansons jouées.)

Wilson6

Côté line up, quelques changements par rapport à ses comparses habituels que l’on retrouve sur ses derniers opus.

Wilson2

Il y a toujours Nick Beggs à la basse (ainsi que divers instruments qu’il utilisera spécifiquement sur certains morceaux) et Adam Holzman aux claviers.

Wilson15

Mais cette fois, tournée des Aristocrats oblige, Minnemann et Govan seront absents de cette tournée.

Wilson13

On retrouvera donc Craig Blundell à la batterie et Dave Kilminster à la guitare, deux musiciens que l’on peut entendre sur 4 1/2, le nouvel EP de Steven Wilson, sorti le jour avant le concert.

Wilson8

On connait le côté perfectionniste de Wilson (comme chez beaucoup d’artistes de ce genre de musique). Et donc, ce changement de line up, s’il peut dérouter au début, était visiblement un très bon choix.

Wilson5

Cela permis d’une part au public de découvrir d’autres talents aux côtés de Wilson, et d’autre part, de revisiter certains titres avec une autre couleur propre au jeu des musiciens.

Wilson9

Wilson7

Le public eut droit à un premier set concentré sur l’album Hand. Cannot. Erase. Puis, après une courte pause, à un second set revistant toute sa carrière (de Porcupine Tree au nouvel EP 4 1/2.)

Wilson14

Wilson12

Quoi qu’il en soit, le public venu nombreux ne fut pas déçu et Steven Wilson fit une prestation absolument triomphante ce soir-là.

Wilson10

Pour visionner l’entièreté de la galerie de photos, cliquez ici.

Wilson3

Voici la setlist du show:

 

Set 1 (Hand. Cannot. Erase.):

First Regret
3 Years Older
Hand Cannot Erase
Perfect Life
Routine
Home Invasion
Regret #9
Transience
Ancestral
Happy Returns
Ascendant Here On…
 

Set 2:

Drag Ropes
(Storm Corrosion cover)

Open Car
(Porcupine Tree song)

My Book of Regrets
Index
Lazarus
(Porcupine Tree song) (dedicated to David Bowie)

Don’t Hate Me
(Porcupine Tree song)

Vermillioncore
Sleep Together
(Porcupine Tree song)

Encore:
The Sound of Muzak
(Porcupine Tree song)

The Raven That Refused to Sing

 

Wilson11

 

 

Christophe Pauly
A propos Christophe Pauly 484 Articles
Journaliste et photographe du Suricate Magazine

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.