Rougeville, Le vrai chevalier de Maison-Rouge de Michelle Sapori

rougeville-le-vrai-chevalier-de-maison-rouge

auteur : Michelle Sapori
édition : La Bisquine
sortie : mai 2016
genre : histoire

Une biographie sur un personnage qui a été au plus près de la reine Marie-Antoinette et qui par sa bravoure et dont la vie, pour le moins rocambolesque, a inspiré l’un des plus célèbres personnages d’Alexandre Dumas, le chevalier de Maison-Rouge ? Cela doit être passionnant s’était-on dit.

Malheureusement, Rougeville, Le vrai chevalier de Maison-Rouge ne répondra pas à nos attentes. Si l’intérêt historique est certain, le récit est détaillé à l’excès et bourré de notes de bas de page (qui en couvre la majorité quelquefois) qui rende la lecture vraiment compliquée et indigeste. A vrai dire, on a du mal à ne pas piquer du nez tant on a l’impression de lire une thèse de doctorat en histoire.

Néanmoins, il faut saluer le travail de recherche qui a été accompli par Michelle Sapori qui n’en est pas à son coup d’essai puisque que c’est elle l’auteure de Rose Bertin, couturière de Marie-Antoinette qui fut salué pour la qualité de son travail d’historienne. De fait, son étude est minutieuse et très complète bien que sa prose manque de légèreté.

En outre, le choix de ce personnage historique assez obscur n’a pas dû lui faciliter la tâche : Rougeville semble s’être retrouvé partout dans la période qui couvre les soubresauts et la chute de la monarchie française en 1789 jusqu’à sa mort, condamné comme « traître à la patrie » en 1814 sous l’Empire de Napoléon. Entre-temps, il se sera illustré par son courage durant la guerre d’Indépendance américaine, tentera de sauver la reine durant l’Affaire de l’œillet et sera toujours par la suite surveillé sous l’Empire à cause de ses accointances avec les monarchistes. On comprend aisément que d’autres auteurs avant elle en aient perdu leur latin…

Rougeville, Le vrai chevalier de Maison-Rouge ne conviendra donc pas au lecteur lambda mais s’adressera davantage à un public vraiment féru d’histoire.

 

Daphné Troniseck
A propos Daphné Troniseck 248 Articles
Journaliste du Suricate Magazine

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.