Puzzle de Paul Haggis

puzzle third person affiche

Puzzle (Third Person)

de Paul Haggis

Drame, Romance

Avec Liam Neeson, Mila Kunis, Adrien Brody, Olivia Wilde, James Franco

Sorti le 1er octobre 2014

Dans le monde du cinéma. Il y a le Liam Neeson badass de Taken et puis il y a le Liam Neeson romantique, sentimental quoiqu’un peu mélancolique de Love Actually. Dans Third Person, c’est le second que l’on retrouve dans le rôle d’un écrivain épris de sa maîtresse, la belle Olivia Wilde qui avait déjà fait chavirer nos cœurs dans la série Dr House. Ça, c’est pour Paris. Pendant ce temps, à Rome, un Adrien Brody un peu looser sur les côtés et dragueur à deux balles tombe follement amoureux de Monica, une tzigane italienne. À New York, la vie est moins rose puisque Julia (Mila Kunis) doit faire face à des accusations de tentative de meurtre sur son jeune fils. Celui-ci est maintenant à la charge de son père, James Franco, et on menace sa mère de ne plus jamais pouvoir voir son enfant.

Ces trois histoires vont s’entrecroiser durant tout le film d’une façon ou d’une autre, et les personnages vivront les affres de la déception, du contentement et des larmes.

Alors présenté comme ça, il est certain que le film paraît être une copie de Love Actually. Le romantisme, les histoires d’amours qui se croisent, Liam Neeson, des scènes mielleuses à crever, etc… Pourtant, ce n’est pas tout à fait le cas puisque ce long métrage de Paul Haggis, à qui l’on doit notamment l’excellent Collision, s’écarte très vite du mélodramatique à deux sous de certaines comédies romantiques pour se présenter plus comme un drame romantique. Si certains moments flirtent allègrement avec le sentimentalisme guimauve, l’ambiance générale du film est très différente et nous présente des personnages plus complexes, recherchés voire parfois torturés.

Au niveau du casting, la qualité est présente et en masse. Entre Adrian Brody, Mila Kunis, Olivia Wilde, Liam Neeson, James Franco et Kim Basinger, cela fait une belle brochette d’acteurs talentueux. De plus, ceux-ci arrivent à coexister dans le film sans pour autant se marcher sur les pieds. Même si l’histoire de Liam Neeson et Olivia Wilde prend clairement le pas sur les autres, ces dernières demeurent dignes d’intérêt. Si le dénouement du film n’est pas le plus original au monde, il a le mérite d’être bien amené et de donner une nouvelle complexité et une perspective différente à chacune des histoires.

Au rayon des faiblesses nous pouvons noter tout de même certaines scènes dispensables et un usage de la musique parfois trop présent pour renforcer le dramatique de certaines situations. Stratagème un peu facile mais néanmoins efficace.

Third Person se présente donc comme un drame romantique teinté d’innocence qui a le mérite d’être bien réalisé sans pour autant être merveilleux. Le genre de film que l’on regarde une fois avec sa moitié, que l’on apprécie mais dont on ne fait pas tout un foin pour autant et que l’on rangera dans la vidéothèque après sans l’en ressortir.

Olivier Eggermont
A propos Olivier Eggermont 61 Articles
Journaliste du Suricate Magazine

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.