Planète danse de Mamemo au Marni

Textes, musique, scénographie et mise en scène de Martine Peters et Olivier Battesti, voix et pan de Céline Struelens, voix, guitares et accordéon de Simon Danhier, percussions et claviers de Marc Keyaert

Du 18 au 21 février à 16h au Théâtre Marni

Les spectacles dédiés aux enfants ont cela de spécial qu’ils font appel à d’autres codes. Ils abordent le monde mais avec cette perspective particulière qui laisse une place entière au rêve. Et même si les adultes voient ce monde autrement, ils profitent de ces interludes enchantés pour s’en faire une autre image. Dans MAMEMO Planète danse, on est bien transporté dans un autre univers mais il y a comme un goût de programme TV pour enfants des années 90. Des toiles de tissu sont tendues pour y projeter des lumières rappelant un trip psychédélique puis les musiciens (en)chanteurs arrivent sur scène et le petit film de la planète danse se met en marche. C’est mignon et cette création n’est pas blâmable car on sent qu’il y a une envie d’emporter les petits mais la magie ne s’active pas vraiment. Bien sûr, les chansons sont des clins d’œil aux sonorités du monde mais c’est tout de même un sacré air de déjà-vu qui plane dans la salle.

De même, les thématiques abordées manquent de frivolité : on y parle de pique-nique et on y glisse certaines recommandations qui résonnent comme une campagne du Ministère de la santé, on initie un cours de danse collectif mais ça sonne compliqué et peu funky. Un point positif majeur dans cette initiative, toutefois : la proximité directe avec le public des bambins puisqu’il leur est offert la possibilité d’assister au spectacle sur la scène même et ainsi de danser à leur guise. Et, du haut des gradins, avec son regard d’adulte qui s’ennuie un peu, on les regarde et on se dit que les petits sont moins compliqués que les grands et que tout est propice à l’amusement chez eux. Alors on met de côté l’aspect un peu passé de la prestation et on observe comment on voit le monde de la planète danse.

Justine Guillard
A propos Justine Guillard 91 Articles
Journaliste du Suricate Magazine

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.