Mythologies, des folies voisines à la nôtre

D’après l’œuvre d’Oliver Sacks, mise en scène Hélène Lacrosse, avec Bérénice De Clercq, Adrien Desbons, Boriana Todorova, Delphine Mertens, Yvan Nuati Maj et Souleymane Sanogo . Du 23 janvier au 9 février 2019 au Théâtre des Riches Claires.

Je sais maintenant à quoi nous renonçons en étant civilisés et humains.
Cet autre côté, « primitif », nous en avons besoin, aussi. » Oliver Sacks

Le théâtre des Riches Claires nous accueille pour la première du spectacle interdisciplinaire Mythologies. Spectacle basé sur l’œuvre du médecin et auteur britannique Oliver Sacks. Cette représentation abordera le questionnement de la raison et la déraison, du regard de l’autre et du nôtre à travers quatre cas cliniques dépeints dans l’œuvre du scientifique, L’homme qui prenait sa femme pour un chapeau.

Un musicien côté jardin, un tableau blanc et une petite table à cours, des silhouettes de corps dans la pénombre, un voile de tulle blanc qui se balance d’avant en arrière et la musique…. Voici la scénographie simple et efficace qui permettra aux six interprètes du spectacle Mythologies de nous emmener dans un autre univers, celui de la psychose, celui d’une perception différente de celle à laquelle nous sommes accoutumés. Pour ce faire, les artistes se serviront de leurs corps, mais surtout de nos propres sens pour nous faire approcher un instant de ce qui peut paraître étrange. Notre vue sera brouillée par la tulle, nos oreilles seront soumises aux impulsions de la musique et notre raison sera mise en doute. Cet ensemble bien agencé, aidé de l’interprétation énergique des acteurs et de la présentation des cas cliniques, nous ramène à nos propres déséquilibres.

Questionner la psychose au travers de personnes considérées comme en marge de la société et nous en faire sentir proche dans un lapse de temps court n’était pas une chose évidente à faire. Cependant, ils y sont arrivés la majorité du temps. Toutefois, si le propos se voulait universel et sensible, certaines métaphores et références étaient plus accessibles aux personnes ayant lu précédemment l’œuvre de l’auteur ou sa biographie. De même, si les cas présentés étaient intéressants et terriblement humains, la relation d’Oliver Sacks avec son frère restait souvent centrale. Ce lien familial, qui nous faisait comprendre le contexte dans lequel le médecin avait grandi, nous empêchait parfois d’aborder plus en profondeur les différentes perceptions du monde qui nous étaient présentées et c’est bien dommage.

Mythologies est donc une pièce qui aborde une thématique intéressante et dont les interprètes ont réussi à brouiller les frontières entre raison et déraison pour nous faire réfléchir sur nous-mêmes et ce qui nous entoure. Ce spectacle, bien qu’à dimension universelle, semble néanmoins gagner en profondeur pour un public averti.

Maud Quertain
A propos Maud Quertain 10 Articles
Journaliste du Suricate Magazine