Le Troisième Temple d’Yshaï Sarid

auteur : Yishaï Sarid
édition : Actes Sud
sortie : février 2018
genre : roman

« Shemaʿ Yisrā’ēl YHWH elohénou YHWH eḥāḏ »
“Ecoute Israël, l’Eternel est notre Dieu, l’Eternel est un”

A Jérusalem, le Troisième Temple a été reconstruit. Il abrite désormais dans le tabernacle à côté de l’Arche d’Alliance, le Saint des saints : la Chékina ou présence divine. Toute personne de religion juive se doit de passer les portes et les contrôles avant de pouvoir sacrifier une bête pour expier ses péchés.

Jonathan, fils infirme du Roi, consacre sa vie à choyer le temple et par extension Dieu pour venir en aide au peuple juif et aider Israël à retrouver sa splendeur spirituelle. Le Roi se lance dans une guerre sans pitié pour éliminer les Amalécites, chiens infidèles, ennemis jurés du peuple hébraïque. Roi mais aussi Grand Prêtre du Temple, tout à la fois militaire et sage, il s’arme de sa force et de sa foi pour rétablir la grandeur de sa nation. Qu’il ira la rétablir jusqu’à la folie, faisant sombrer avec lui tout un peuple mais encore plus son fils, fidèle à son père, mais surtout un homme considéré comme Dieu libérateur sur la Terre Sainte.

Le Troisième Temple est hypnotique, cruel et terrifiant. Actuellement, une minorité radicale israélienne prône un retour strict à la Bible. Le drame et l’absurde des pratiques se révèlent petit à petit à nous. Là, sous les rituels quotidiens et la dévotion aveugle des croyants, l’irrémédiable se trame et se travaille. Les victimes se dessinent puis s’effacent pour devenir bourreaux. C’est l’’aliénation lente de l’humain face à la religion. Et ce nouveau roman d’Yshaï Sarid a des relents d’horreur humaine.

C’est dans un style parfait, droit, chirurgical presque qu’Yshaï nous entraîne avec lui dans sa vision d’une Jérusalem en recherche d’une splendeur passée qui en payera chèrement le prix. Dans son application stricte de certains passages de la Bible, dans sa restitution forte des traditions et des rituels, l’auteur nous porte vers des contrées de pure folie sourde et aveugle, vers une chute programmée qui saisira le lecteur et qui le pétrifiera de peur.  De cette peur que l’on ressent quand l’impossible se transforme en un possible éventuel.

Elodie Kempenaer
A propos Elodie Kempenaer 82 Articles
Journaliste