La nouvelle vague belge de 1999 à nos jours

Chose promise chose due, voici une nouvelle playlist «bien de chez nous» une playlist spéciale Belgique, pour prouver une fois que plus qu’on est pas obligé d’aller très loin pour écouter de la très bonne musique. Ce sera aussi l’occasion de revenir sur certain succès “Made in Belgium” de ces dernières décennies. On parlera de la Trip Hop, du Rock Stoner à l’Electropop et même des Hipsters, il y en aura pour tout le monde!

Hooverphonic – Mad About You sur l’album The Magnificent Tree -1999

Un des groupes phare de la scène Belge des année 2000, le groupe de Trip Hop formé autour du duo Alex Callier et Raymond Geerts à Saint-Nicolas est depuis leur succès avec l’album The Magnificent Tree en Europe et Outre-Atlantique (et même n°1 en Israël) le groupe Belge inévitable. Ils ont tourné dans les meilleures festivals Européens (Vieilles Charrues, Werchter, Sziget, Brussels Summer Festival…) et ont vu passer dans la formations certains des meilleurs musiciens belges (Mario Goossens, Geike Arnaert, Frank Duchene…). Ils sont aujourd’hui toujours un des meilleurs représentant du Trip Hop avec le groupe britannique Portishead. Leur plus gros succès est la chanson Mad About You qui s’est retrouvé dans le Top 50 des charts belges (Flandres & Wallonie), français, italiens et même allemands et qu’on retrouve aussi dans plusieurs films comme My New Best Friend (USA), 7 ans de séduction (USA) ou encore Ma Première Fois (FR).

 

Selah Sue – This World sur l’album Selah Sue – 2011

En 2011 a à peine 22ans Selah Sue arrive dans la cours des grands avec un album explosif, double-disque de platine en France, n°1 aux charts Belges (Flandres & Wallonie) elle enchaîne depuis les collaborations avec des grand noms : Cee Lo Green, Prince, Walk Off the Earth, Tom Barman, Patrice…. Patrice, le DJ allemand, qui a justement produit le titre This World, 3éme single extrait de son première album, une chanson qui nous transporte avec sa ligne de basse prenante, un son simple, lent, épuré, et cette explosion de cuivre dans le refrain, qui viennent souligner la voix de la jeune chanteuse.

 

Triggerfinger– By Absence Of The Sun sur l’album By Absence Of The Sun –2014

Hard rock, Heavy Metal, Stoner Rock, Pop, Blues, il y a eu beaucoup de genres attribués au power trio Anversois mais aucun ne correspond vraiment pour qualifier leur style musicale, même eux en sont incapable. Ce qui est sûr c’est que depuis le début du siècle Triggerfinger parcourent l’Europe pour nous faire bouger et surtout danser dans les plus gros mais aussi les plus petits festivals. Élu par les Mia’s meilleur groupe belge (3 fois), meilleur musicien belge (Mario Goossens), hit de l’année (I Follow Rivers), meilleur groupe alternatif, meilleur performance live et ils ont reçu nombre de distinctions différentes, en Belgique comme en Europe depuis le succès de leur reprise de I Follow Rivers de Lykkie Li en 2011. Ils ont d’ailleurs profité de ce succès soudain pour sortir leur 4ème et probablement meilleur album By Absence of The Sun en 2014.

 

Lost Frequencies – Are You With Mesingle – 2014

Le jeune disc-jockey bruxellois, Lost Frequencies, prouve que nous aussi on peut produire des tubes de l’été, comme c’est le cas de son hit Are You With Me. Pas encore d’album a son actif, mais avec ces chansons, nombreux remix et à seulement 21ans, Felix De Laet s’est déjà fait une petite place dans la cours des grands, son single ayant déjà était remixé plus de 18 fois. Produit par un des meilleur label de musique électronique du moment, Armada Music (élu “Best Global Dance Label”) l’avenir de Lost Frequencies promet déjà.

 

Girls in Hawaii – Missessur l’album Everest – 2014

Le groupe Wallon d’indie pop revenu en 2012, après une courte séparation après la mort de leur premier batteur, consolide leur place de leader de la pop belge avec l’album Everest. Le groupe a déjà a son actif 3 albums studio, 2 EP, 2 albums live et 2 DVD live et malgré une image de musiciens timides cachés derrière leurs instruments, ils sont têtes d’affiches dans la majeure partie des festivals en Belgique, en France ou encore en Suisse. Avec le triomphe de l’album Everest et de la tournée qui a suivi le groupe a changé toute sa dynamique et est repartie sur de bonnes bases, on peut donc attendre avec impatience leur prochain opus.

 

Recorders– Purple and Gold sur l’album Above The Tide– 2014

Un jeune groupe maintenant, tout droit issu du crowdfunding, début 2014 ils atteignent leur objectif et sortent leur premier album mixé par Tony Hoffer (M83, Phoenix, Air, Beck…) à Los Angeles depuis ils enchaînent les concerts et les sucées. En effet les petits protégés des Fratellis, dont le style musicale et plus simple qu’il ne le décrivent eux même comme post-pop, indie, rock et electro, font le buzz avec la vidéo de Gold and Purple sur internet, qui atteins les 50 000 vue en moins d’une semaine.

 

The Black Box Revelation – I Think I Like You sur l’album Set Your Head on Fire –2007
Dans la famille des Power Duo la Belgique a aussi son mot à dire avec les Black Box Revelation arrivé sous les projecteurs très jeunes et inspiré du blues américains, ils sont, on peut dire, les très bons héritiers des White Stripes ou des Black Keys. Après 2 premiers albums enregistrés à Los Angeles, où ils sentent comme chez eux, et avec les précieux conseils de Greg Gordon (Wolfmother, Triggerfinger, Jet…) ils font un triomphe un Belgique et remporte même 2 Mia’s : meilleur groupe de rock Belge et meilleur performance live, en battant même le groupe de leur producteur Mario Goossens de Triggerfinger.

 

Puggy– When You Know sur l’album Something You Might Like –2010

Prenez un anglais, un suédois, et un français et vous obtenez Puggy. Pas très Belge tout ça vous me direz, mais le trio formé à Bruxelles est fière de se revendiquer et porter l’étiquette de groupe Belge, ce qui leur ont d’ailleurs permit de participer au Mia’s et aux Octaves de la musique. Leur 2 derniers albums sont même certifiés Disque d’Or en Belgique, et ils assoient leur réputation lorsqu’ils jouent avec groupes comme OK Go, Incubus ou encore les Smashing Pumpinks. Le groupe se démarque grâce à leur capacité de modérer l’éclatant et le feutré dans leurs compositions.

 

Cette playlist pourrait être encore bien longue (et quelques choses me dit que ce n’est pas la dernière) mais on peut déjà se rendre compte que l’avenir musicale Belge est assuré, et plutôt bien. Pour terminer cette playlist, pourquoi ne pas finir avec 4 artistes belges qui «s’affrontent» sur 2 reprises complètements différentes de la chanson Mercy de Duffy. Il y en a pour tout le monde entre la reprise très électrique de Selah Sue accompagnée de Triggerfinger et la version beaucoup plus douce et jazz interprétée par Lady Linn et Absinthe Minded.

 

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.