Ion Mud, un très beau roman graphique

Dessin & scénario : Amaury Bündgen
Edition : Casterman
Sortie : 20 janvier 2021
Genre : Science-fiction

Premier album de l’auteur Amaury Bündgen, illustrateur et designer lyonnais venu du jeu vidéo, Ion Mud est un album qui étonne par le travail visuel accompli par l’auteur. Dans un décor qui rappelle celui de Blame ! du mangaka Tsutomu Nihei, l’auteur propose un récit où l’homme, livré à lui-même dans un univers qui le dépasse, devra rivaliser d’intelligence et de persévérance pour percer les mystères de son existence même !

Lupo, un humain solitaire, erre à la surface d’un vaisseau gigantesque, tentant de survivre et de rencontrer les aliens qui l’ont enlevé près de 50 ans auparavant. Il fait face à une contamination par un organisme hostile transformant toutes formes de vie en créatures mutantes et causant d’importants dysfonctionnements au vaisseau. Est-ce cela qui force les extra-terrestres à se retrancher dans les entrailles du vaisseau, derrières de monumentales portes, infranchissables à tout autre ?

Un noir et blanc très attirant

Graphiquement, Ion Mud est envoutant, l’auteur ayant pris un vrai plaisir à dessiner dans le moindre détail ce vaisseau-monde à la structure si imposante que tout semble insignifiant face à elle, ainsi que le bestiaire étrange qui le peuple. Un bestiaire d’autant plus fantastique et étoffé que face aux machines et créatures xénomorphes, l’être humain semble être bien isolé.

Plongé dans ce monde hostile, Lupo semble bien seul avec ses interrogations, d’autant plus seul que le scénario semble assez léger pour les 296 pages de ce magnifique album. Si le lecteur ne s’ennuie jamais tout au long de l’aventure, c’est parce que l’ouvrage se laisse autant explorer et admirer que lire.

Au final, même si l’album se démarque plus par sa patte graphique que par la profondeur de son scénario, la lecture d’Ion Mud se révèle plaisante tant on semble hypnotisé par les profondeurs sans fin de la mégastructure que représente le vaisseau, véritable arche de Noé des temps futurs.

A propos Vincent Penninckx 245 Articles
Journaliste - Responsable BD du Suricate Magazine