Frink & Freud: la confrontation de deux mondes

Scénario : Pierre Péju
Dessin : Lionel Richerand
Éditeur : Casterman
Sortie : 27 janvier 2021
Genre : Roman graphique

 

Si le nom de Freud s’impose à tous lorsque l’on évoque la psychanalyse, le nom d’Horace Frink est moins connu. Et pourtant, c’est lui qui fit connaître les idées de Freud aux Américains grâce à son livre Morbid fears and compulsions. Frink & Freud nous raconte la rencontre entre les deux hommes et ses conséquences, potentiellement dramatiques pour l’image de la psychanalyse en Amérique.

1909, entrée fracassante de la psychanalyse aux États-Unis. L’œuvre de Sigmund Freud est traduite depuis peu et sa conférence-événement fascine le milieu intellectuel et médical. Pour le jeune Horace Frink, l’évidence s’impose : il sera thérapeute. Dans sa vie faite de frustrations (des parents absents et un handicap brisant ses rêves de chirurgien), son cabinet new-yorkais est sa fierté. Mais il oublie une règle essentielle de maître Sigmund : pas de sentiments avec les patientes ! Et voilà pourtant Horace fou d’amour pour la fort bien mariée Angelica. Le début d’une chute douloureuse…

Contrairement à ce que le titre évoque, ce roman graphique ne raconte pas l’histoire de la psychanalyse aux États-Unis mais plutôt les différences de perception et de mentalité entre les deux rives de l’Atlantique. Car si Frink & Freud est avant tout un mélodrame, la cause est sans doute à trouver dans un mauvais diagnostic du patient Frink mais aussi une tendance américaine à l’action et aux valeurs utilitaires, loin des réflexions philosophiques de la vieille Europe. Pierre Péju mène donc son récit tambour battant, nous emmenant à la découverte de l’Amérique et de l’Europe des années 20 en quête de réponses aux nouvelles interrogations suscitées par la découverte de la psyché humaine.

Graphiquement, Lionel Richerand utilise un style crayonné pour mieux dépeindre les angoisses et les états d’âme d’Horace Frink, ce qui sied parfaitement au ton du récit.

On aurait pu croire que Frink & Freud ne soit qu’un album de niche, mais heureusement, les auteurs ont su élargir leur audience en proposant un scénario qui fera écho à beaucoup de nos interrogations. Car finalement, qui a réellement su gérer le flot de ses pensées une fois la porte de son inconscient ouverte?

A propos Vincent Penninckx 244 Articles
Journaliste - Responsable BD du Suricate Magazine