Les Fréro se séparent

Oui, les miracles existent. Oui, Dieu existe car il a entendu vos prières.

Les Fréro Delavega se séparent. Le glas à bel et bien sonné (ou plutôt, l’info a malencontreusement fuitée dans les médias de façon prématurée.)

Vos oreilles cesseront donc bientôt de saigner puisque le duo maléfique ne sera certainement plus diffusé que sur une chaîne de radio nostalgique de vieux tubes poussiéreux.  On est décidément peu de choses sur cette terre.

Ainsi disparait ce mauvais boys band aux chansons niaises et absurdes qui encombrait la bande FM depuis trop longtemps. Car rappelons-le, Jérémy Frérot et Florian Delavega (oui, je sais, cela donne envie de pouffer de rire aujourd’hui tellement il est absurde d’appeler son groupe de cette manière)  ne brillaient pas par leur originalité, encore moins par leur talent. Ils étaient simplement un produit marketing sans doute sensé durer moins longtemps que ce ne fut le cas puisque leur concept était très bateau. On voyait mal ce duo perdurer ainsi plus longtemps.

Le bon sens a donc eu raison des Fréro qui mettront enfin un terme à cette blague à la fin de leur french tour 2017. Car, quand on fait semblant d’y croire pour se remplir les poches, on le fait jusqu’au bout.

Patience, donc. Il s’avère en tout cas que 2017 s’annonce déjà une meilleure année pour le monde de la musique que ne le fut 2016.

Christophe Pauly
A propos Christophe Pauly 485 Articles
Journaliste et photographe du Suricate Magazine

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.