Five Finger Death Punch, LA valeur sûre de cette année!

Aujourd’hui, c’est une sortie un peu spéciale que nous allons chroniquer. Il s’agit de l’album The Wrong Side Of Heaven and The Righteous Side Of Hell Volume 1 & 2(Le mauvais côté du Paradis et le bon côté de l’Enfer) du groupe Five Finger Death Punch .

Alors, me direz-vous, qu’est-ce qui fait de cet album un disque exceptionnel ? La réponse se trouve dans le titre, bien sûr !

Car le groupe n’a pas sorti un, mais deux albums cette année ! Le premier volume est sorti le 30 juillet et s’est classé numéro 2 au Billboard avec 113.000 copies vendues lors de la première semaine de sortie!

Le second volume est sorti le 19 novembre et là encore, il occupa la seconde place du classement! Un incroyable succès pour ce groupe originaire de LA dont le style oscille entre heavy et groove metal.

5fdp

Mais comment est-ce que ce concept de deux albums est né ? Le guitariste Zoltan Bathory l’explique très simplement :

Nous sortions de deux superbes années de tournée et nous voulions écrire notre 4 ème album. Tout le monde se sentait vraiment prêt et donc on a sauté la tête la première. On s’est rapidement retrouvé avec 12 ou 13 chansons et on avait encore des idées non exploitées. On s’est tous regardé, et on s’est dit « Pourquoi s’arrêter ? Continuons !» Une fois que nous avons passé les 24 chansons, on a réalisé que l’on devrait sortir un double album. On avait une telle profusion de créativité. C’est probablement ce que le groupe a créé de mieux jusque maintenant ! A ce stade, il n’y avait aucun moyen de se décider sur le choix de chansons à garder pour l’album. Alors on a fait le choix de toutes les garder !

Et le résultat est tout simplement bluffant ! Dès les premières notes de Lift Me Up (qui ouvre le premier volume avec la complicité de Monsieur Rob Halford !) on est entrainé par ce groove bien mené par l’ensemble du groupe et la voix de Ivan Moody. Un chanteur qui comme ses congénères n’a aucune leçon à recevoir sur sa performance. Il allie aussi bien mélodie que brutalité.

D’autres invités sont également de la partie sur le premier volume comme le légendaire Max Cavalera (Sepultura, Soulfy) sur I.M. Sin ou Maria Brink (In This Moment) sur le titre Anywhere But Here. Leur collaboration se fond parfaitement aux styles variés des chansons qui figurent sur ces albums.

Les solos de Jason Hook et la rythmique de Zoltan Bathory sont superbes. Le batteur Jeremy Spencer mène la rythmique du groupe avec brio. Quant au bassiste Chris Kael et son look de Davy Jones (voir le film Pirates des Caraïbes), il contribue aussi à la qualité rythmique de ce groupe talentueux.

Contrairement à ce que l’on s’attend des doubles albums, il n’y a pas de remplissage ici. On peut ne prendre qu’un des volumes et s’en satisfaire amplement. Mais je vous avouerai que quand on a écouté le premier disque, la tentation est grande et on finit toujours par se procurer le second!

De plus, les prestations scéniques des FFDP (ou 5FDP) sont devenues de renommée mondiale et font de ce groupe l’un des meilleurs de la scène métal actuelle. N’hésitez pas à aller les voir en mars prochain !

 

Christophe Pauly
A propos Christophe Pauly 484 Articles
Journaliste et photographe du Suricate Magazine

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.